Vie du club

Robin Taccola avec l’Équipe de France développement

Partager sur :

6 décembre 2023

Les encadrements des Équipes de France moins 20 ans développement et de l’Académie Olympique ont dévoilé les groupes retenus pour participer au stage lumière qui se déroule en deux temps, du 6 au 12 décembre 2022, au CNR-Bernard Lapasset et en Italie.

Notre centre Robin Taccola (18 ans) a l’honneur d’avoir été retenu par le staff des équipes de France pour réaliser ce stage.

L’effectif développement est l’antichambre de l’équipe de France U20 à court ou moyen terme. C’est une véritable passerelle pour atteindre les équipes de France jeune.

Philippe BOHER (Manager France moins 20 ans développement) : « Très content de démarrer ce premier stage de la saison avec cette « nouvelle génération » qui va venir travailler au départ avec l’équipe de France moins 20 ans développement. On sait très bien que les meilleurs d’entre eux, comme cela a pu être le cas l’an dernier, peuvent être intégrés au bout de la saison au championnat du monde moins 20 ans. Ce stage est également marqué par la transversalité puisque nous allons travailler avec l’académie olympique à 7. Nous avons tellement de choses en commun à partager. On pourra en plus se frotter à la jeune génération italienne qui progresse d’année en année, d’abord par un entraînement en commun puis une opposition. Nous avons aussi l’honneur de pouvoir travailler avec le nouveau staff du XV de France qui viendra dès mardi travailler avec nous au CNR avant notre départ pour l’Italie. Ils peaufinent leur nouvelle version d’entraînement. Toutes ces choses sont enrichissantes pour nos joueurs et pour le staff également ».

Nicolas LE ROUX (Entraîneur Académie Olympique) : « Nos attendus sur un tel stage sont d’observer la génération 2005, certains qu’on a eu en coupe d’Europe avec France 7 et d’autres non puisque des choix ont été faits. Cela démontre la densité des effectifs dont nous disposons actuellement. Dès lors ce stage permet de voir ces joueurs, de continuer à les développer. À l’image d’Hyppolyte Vigouroux ou Nsié Huyard, dans ce groupe il y a des joueurs aussi, qui sont « hors d’âge », pour leur faire reprendre l’activité à 7 ou répondant à une volonté de continuer à les développer dans un processus de détection Super Seven. Ensuite le partage avec l’équipe moins 20 ans développement est un plus non négligeable puisque ces échanges permettent chacun d’avancer afin d’atteindre les objectifs fixés ».