Perpignan – Vannes 30 – 17

Belle résistance de nos jeunes

chez le leader de Pro D2

Match aller Photo Damien Kilani

Le RCV avec une équipe remaniée et très jeune avec de nombreux espoirs a fait plus que résister face au leader de la poule, et à peine trois jours après la rencontre à Grenoble.

Soleil et tramontane pour nos Vannetais qui attaquent le match avec le vent.
Et c’est nous qui ouvrons le score sur une pénalité de Pierre Popelin au bout de 3 minutes, les locaux mis à la faute en mêlée.
Mais l’USAP profite d’une erreur sur une de nos relances pour marquer un essai par De la Fuente en contre.
On repart à l’attaque, et Léon Boulier bien servi par Pierre Pagès finit sa course entre les perches, essai transformé par Popelin.
Bravo à notre jeune pour ses grands débuts avec les Pros.
Mais dans ce match à rebondissement, les Perpignanais inscrivent un deuxième essai par Pujol en bout de ligne.
20 minutes de jeu et 10 à 10
Pas mal d’initiatives des deux cotés dans un match très ouvert.
Trois fautes de suite en mêlée pour Halanukonuka qui va souvent au sol, pénalité et carton jaune pour le pilier mais Popelin ne passe pas les trois points, avec un vent en rafale pas évident.
Kevin Bly se fait percuter sur un placage violent mais l’arbitre ne confirme pas à la vidéo et considère que c’est dans la règle (si on veut).
Et c’est Henry Trinder qui, lui, prend un carton jaune suite à un enchaînement de fautes.
Les Catalans prennent d’abord l’avantage sur une pénalité d’Ecochard
Et après un essai justement refusé pour un en avant, De la Fuente réussit le doublé permettant à l’USAP de s’envoler au score avec la transformations d’Ecochard
20 à 10 à la mi-temps

Après le repos, on se remet vite dans la rencontre avec le retour de Trinder sur le terrain, et c’est Paga Tafili qui conclue une très belle action collective initiée par Popelin ouvrant sur Kevin Bly qui fait la différence avant l’essai final de notre pilier.
On prend des initiatives et on va enchaîner des attaques avec Pagès à la baguette, mais on va souffrir en mêlée.
Le match en tout cas se joue dans un très bon état d’esprit.
Ensuite, Ecochard ajoute trois points pour son équipe.
Nos jeunes ont du culot, mais l’expérience prime, et les Catalans marquent un nouvel essai sur un groupé pénétrant par Toafifuena.
Dur dur pour nos espoirs qui continuent à se battre pour résister à leurs adversaires.
On gagne même une mêlée pour la dernière relance de la saison régulière, mais sans pouvoir réduire le score.

Défaite avec les honneurs pour notre équipe remaniée qui a joué trois rencontres en huit jours.

Bravo à tous et à nos jeunes qui ont été à la hauteur, il reste maintenant à préparer la demi-finale et attendre les résultats des barrages pour connaitre notre adversaire, ce sera Biarritz ou Grenoble.

Perpignan – Vannes 30 – 17 (20 – 10)
Arbitre : M. Praderie (Côte Basque-Landes).
Stade Aimé.Giral.
Pour Vannes 2 essais Boulier 15eme Tafili 46eme 1 pénalité Popelin 3eme, 2 transformations Popelin
1 carton jaune Trinder 34eme
Pour Perpignan 4 essais De La Fuente 5eme 38eme Pujol 19eme Toafifuena 73eme 2 pénalités Écochard 32eme, 64eme 2 transformations Ecochard Volavola
Perpignan :15 Acebes —14 Tilsley, 13 Taumoepeau, 12 De La Fuente, 11 Pujol —10 Volavola, 9 Écochard — 7 Chouly, 8 Pelepele Lemalu, 6 Faasatele — 5 Eru, 4 Labouteley —3 Halanukonuka, 2 Lam, 1 Walcker. Puis : Toafifuena (16) Tougne (17), Roussel (18), Chateau (19),Brazo (20), Jeune Joly (21). Dubois (22), Fakatija (23)
Vannes :15 Abendanon — 14 Holder, 13 Trinder, 12 Pauvert, 11 Bly —10 Popelin, 9 Pagès — 7 lachizzi, 8 Boulier, 6 Picault — 5 D. O’Shea, 4 Desjeux — 3 Tafili, 2 Leafa, 1 Abraham. Puis: Dycke (16). Phelipponneau (17), Batibasaga (18), Vidoni (19). Levron (20), Stafford (21), Curtis (22), Ututuipalelei (23).

Tableau Phase Finale

Journal L’Équipe