La Chronique de Jackie Vannes – Oyonnax 22 – 18

Le RCVannes lance sa saison

En amont de cette première réception à La Rabine, le RCVannes faisait figure d’outsider lorsque son compteur affichait un petit point (en deux déplacements, certes) face à Oyonnax (10 points) fort de deux victoires (à la maison), auréolées de deux bonus offensifs.
C’est dire que la tâche s’avérait ardue pour nos joueurs, dont le jeu semblait encore en « rodage ».
Retrouver notre Stade de La Rabine et ses supporters pouvait être gage de victoire. Il fallait y croire !

Wandrille Picault lance l’attaque Photo M.Renac

D’entrée de jeu, l’atmosphère est refroidie suite à la sortie de notre capitaine Dan Tuohy sur brancard.
Oyonnax ouvre les hostilités par un drop (0 – 3, 2′) et cantonne nos joueurs dans leur camp.
Malgré tout, Vannes est très présent et oppose la vivacité de ses arrières à la puissance des Oyomen.
Cela finit par payer à la 20ème minute : Quentin Pilet fait parler ses cannes, avant de trouver Paul Bonnefond qui sert Kévin Bly pour la terre promise (7 – 3).
Le match est lancé, Vannes a marqué son territoire, bien soutenu par son public.
Les offensives vannetaises poussent les Oyomen à la faute (10 – 3, 34’/ 13 – 3, 36′). On retrouve cette équipe qui nous a, tant, fait vibrer en avant-saison, mais là, l’équipe adversaire aspire au Top 14 !
Cependant, notre mêlée reste toujours incertaine, les Aindinois engagent le bras de fer et obtiennent les 3 points juste avant la mi-temps : 13 – 6
Chacun est très satisfait de cette 1ère mi-temps, on en redemande. Mais, vigilance…, car la moindre faute pourra être payée cash. Oyonnax n’a pas usurpé sa 1ère place.

Christopher Hilsenbeck a, un peu, creusé l’écart (16 – 6, 50′) lorsqu’Oyonnax fait parler sa puissance et marque (16 – 11, 57′). Le match va être indécis jusqu’à la fin. Il s’agit de prendre les points dès qu’ils se présentent, ce que fait Jules Le Bail à la 62′ (19-11).
Chris le relaie 2 minutes plus tard (22 – 11). On commence à respirer, mais il reste un quart d’heure…
Un nouvel essai d’avant oyonnaxien (22 – 18, 70′) change complètement la donne…
Les 6 dernières minutes seront irrespirables ! Pénaltouche pour Oyonnax, sanctionné sur son ballon porté.
Il reste 3 minutes, Vannes qui a remis la main sur le ballon, essaie de le garder par des pick and go mais se fait pénaliser.
La pénaltouche adverse est aussi sanctionnée
Dernière action : mêlée vannetaise où, là, les tribunes pousssssssent avec leurs avants qui se transcendent. Oyonnax est pénalisé, fin du match !
Victoire vannetaise ! V 22 O 18

Un grand ouf de soulagement, tant nous avons tremblé. Vannes a mérité sa victoire face à une puissante équipe, grâce à une bonne stratégie. Saluons, aussi, la performance de nos nouveaux joueurs qui ont bien tenu leur rang.
On pense déjà à la réception de Mont de Marsan, jeudi 12 septembre.
Suite aux rencontres de la saison dernière, ce club nous inquiète moins, mais ce sera aussi le danger pour nos joueurs, de croire le match gagné avant de l’avoir joué. Prudence donc, pour la dernière rencontre de ce bloc.
Le seizième homme sera toujours aussi important !

Cazenave, une victoire qui fait du bien Photo M.Renac