La Chronique de Jackie 27eme journée

2ème qualification en demi-finale

pour notre « jeune » club de Pro D2 !

Si Vannes caracole en tête du championnat depuis le 27 novembre, occupant la 2ème place durant seulement 5 journées, les prestations bretonnes n’ont pas toujours été abouties.
« La faute à  » … la fatigue, une certaine méforme, l’absence de certains joueurs, la sur-motivation de l’adversaire…
Bref, cette nouvelle réception ne s’annonçait pas « tranquille », lorsque l’on sait que Rouen (12ème) n’est, encore pas, mathématiquement sauvé.

De fait, Rouen prend rapidement le jeu à son compte, est très présent en défense et annihile les velléités offensives vannetaises, mais nos joueurs savent être opportunistes : une interception d’Andy Symons permet à Vannes de débloquer son compteur (7 – 0, 14′).
Seulement, notre trois-quarts centre semble s’être blessé dans sa course et doit laisser la place à Maëlan Rabut.
Vannes souffre en conquête, mais oppose une défense hermétique aux Normands, qui commettent de nombreux en-avants.
Vers la demi-heure de jeu, une belle action offensive bretonne réveille les supporters, mais n’aboutit pas.
Faute de réussir à franchir la ligne adverse, les Rouennais finissent par choisir les poteaux suite à une 8ème pénalité vannetaise…
Mi-temps : 7 – 3

Gwenaël Duplenne servi par Pierre Popelin Photo RCV Michel Renac

 

Un petit score à l’image du match. La domination territoriale et la possession du ballon sont normandes, Vannes résiste mais on aimerait revivre les attaques fulgurantes dont notre équipe a le secret.
À noter que l’on peut être pilier et utiliser aussi le jeu au pied, à l’image de Phillip Kité qui a su trouver une jolie touche .

Si Vannes revient des vestiaires avec de meilleures intentions offensives, Rouen bonifie une pénalité vannetaise (7 – 6, 47′), avant de prendre l’avantage 6 minutes plus tard (7 – 11, 53′).
Mais on n’a pas le temps de s’inquiéter, que Vannes réagit. Pierre Pagès dynamise le jeu, Maëlan Rabut n’a plus d’opposition pour franchir la ligne ! (12 – 11, 55′).
Dans la foulée, une deuxième pénalité jouée rapidement à la main, voit un enchaînement de passes pour, finalement, Maëlan Rabut qui troue littéralement la défense normande pour son doublé (19 – 11, 60′).
On a retrouvé ce jeu qui nous régale ! Mais nous n’irons pas jusqu’à l’indigestion…
Christopher Hilsenbeck a rajouté 3 points à notre compteur (69′) quand Rouen remet la pression et obtient un bonus défensif suite à pénaltouche (22 – 18, 75′).
La dernière action de jeu est rouennaise : mêlée non loin de leur ligne des 22, mais leur demi de mêlée dégage en touche.
Score final : 22 – 18

Vannes est en demie !
Affiche un total de 99 points, si bien que Biarritz, 3ème avec 78 points ne peut plus nous rattraper en 3 matchs.
Notre équipe va pouvoir jouer libérée, le staff gérer l’effectif, ce qui ne s’annonce, d’ailleurs, pas simple car cette soirée a encore laissé des traces. Phillip Kité est blessé au coude, Blaise Dumas a subi une grosse commotion, Andrew Symons est touché à la cuisse.
On attend avec impatience, le menu copieux qui nous attend : Grenoble, Oyonnax, Perpignan.
Prochaine rencontre à Grenoble, vendredi 23 avril, 18h45, à suivre sur Canal + Décalé

Deuxième essai pour Maëlan Rabut Photo RCV Michel Renac