La Chronique de Jackie 25eme journée

Une très belle victoire pour un match test

Remi Picquette Photo RC Vannes DK/Prod

Cette rencontre était d’autant plus attendue que la victoire poussive face à Carcassonne et la défaite à Valence-Romans faisaient surgir quelques questions.
Notre victoire à Colomiers, début janvier, ressemblait à un exploit. Qu’en sera-t-il, ce soir, face au 4ème du championnat ? Il serait judicieux de bonifier notre capital confiance.
Mais nos joueurs auront certainement à cœur de reléguer leur dernière défaite au fond du placard. Le retour de certains cadres pourra certainement y contribuer.

Si les dix premières minutes sont approximatives, dans le jeu au pied, la 1ère occasion d’essai est validée : pénaltouche, ballon porté, Théo Béziat plonge dans l’en-but (5 – 0, 12′).
Mais on a, à peine, le temps de savourer la performance retrouvée de notre mêlée, qu’Ambrose Curtis intercepte un ballon columérin et s’offre une course de 80 m, que les quelques défenseurs haut-garonnais ne pourront pas stopper (12 – 0, 19′).
Malgré des intentions, Colomiers semble désorganisé, leur botteur manque aussi de réussite (6 points échappés).
En revanche, comme il « faut varier les plaisirs », Pierre Pagès sort le ballon d’un maul suite à une nouvelle pénaltouche, trouve Andy Symons qui effectue une superbe passe après contact pour Branden Holder qui n’a plus qu’à aplatir pour, déjà, le 3ème essai vannetais ! (19 – 0, 25′).
Colomiers tente de se rebeller quoiqu’en difficulté en touche. De plus, notre défense est intraitable.
Mais surtout, nos joueurs sont très opportunistes, à l’image, cette fois, de l’interception de Rodrigo Bruni qui d’une magnifique chistera, trouve Ambrose Curtis pour son 2ème essai de la soirée, à la sirène.
Mi-temps : 26 – 0

Un score confortable, promesse de bonus offensif qu’il va falloir s’attacher à conserver. Colomiers est muselé par une très belle équipe vannetaise, ce soir. On sent nos joueurs, impliqués, appliqués, opportunistes.
Ils nous régalent, on en redemande !
Alors que la pluie s’est bien invitée (pas à la bonne heure !), une 1ère occasion d’essai vannetais ne peut être validée (50′). Mais ce n’est que partie remise dix minutes plus tard, alors que les deux équipes jouent à quatorze. Colomiers menace notre ligne avant d’échapper le ballon.
Et là, Vannes repart de ses 22 : enchaînement de passes pour, finalement, Maëlan Rabut, tout juste entré en jeu, qui flirte avec la ligne de touche, avant d’inscrire le cinquième essai vannetais !!! (33 – 0, 63′)
A défaut de hurler dans les tribunes, on jubile devant l’écran 😁. Qu’ils nous font plaisir !
Mais Colomiers ne veut pas se rendre sans combattre (dans nos 22). Notre mêlée a perdu de sa puissance et Monsieur Gasnier leur accorde un essai de pénalité (33 – 7, 70′).
75′ Un superbe coup de pied de dégagement de Pierre Popelin redonne la touche aux Columérins sur leurs 5 mètres. Seulement, ils la perdent (la 7ème de la soirée), au profit de Phillip Kité, puis Pat Leafa qui inscrit son 7ème essai de la saison.
Score final : 40 – 7

40 points qui font chaud au cœur. Vannes a répondu plus que présent, en défense, en attaque, malgré quelques scories.
La qualification directe en demi-finale de Pro D2 est proche, ce bonus offensif nous permettant de reprendre la tête de la Pro D2, devant Perpignan.
La réception de Rouen, vendredi 16 avril, 19 heures, sera un autre test.
Leur place de 12ème n’annonce pas un match facile, on pouvait penser la même chose de Valence-Romans…