Jérémie Abiven, déjà Breton

Jérémie Abiven était le capitaine des Espoirs de La Rochelle la saison dernière.

Né à Nantes, il se revendique  Breton.

Il a côtoyé le Top 14 et joué à tout juste 20 ans en Pro D2.

A 22 ans, ce troisième ligne vient à Vannes avec beaucoup d’espoirs.

Abiven

Interview

1/ Tu es originaire de Nantes, comment es tu venu au Rugby?
J’ai commencé le rugby à l’âge de 7 ans à Rezé, une ville proche de Nantes. Issue d’une famille de footballeur (et oui on ne peut pas être parfait !! ) j’ai voulu m’essayer au rugby, l’aspect qui m’attirait le plus dans ce sport était le contact. Dans ce club familial, j’ai pu y apprendre les valeurs du rugby mais aussi à aimer les différents aspects du rugby. J’y suis resté pendant toute l’école de rugby, puis étant au pôle espoirs de Tours je suis allé jouer mes deux années de cadet à Nantes. En Crabos je suis arrivé à la Rochelle et y suis resté 5 ans, dont 4 au centre de formation.

2/ A La Rochelle, tu étais capitaine de l’équipe Espoir, comment étais tu perçu par tes coéquipiers?
A la Rochelle j’étais perçu comme un joueur sérieux, travailleur et réfléchi. Je suis quelqu’un de perfectionniste et exigeant, tout d’abord envers moi mais aussi sur l’ensemble du jeu donc quand quelque chose ne va pas je le fais savoir ce qui devait parfois les énerver mais tout cela restait dans une bonne ambiance.

AbivenS3/ Tu as joué en Pro D2 avec La Rochelle contre Carcassone à 20 ans, quel souvenirs gardes tu de ce match et qu’est ce qui t’avait le plus marqué?
Ce qui m’a le plus marqué était l’intensité des contacts qui étaient bien plus rudes qu’en Espoirs. Ensuite le jeu dans la totalité allait plus vite et il fallait s’appliquer à chaque instant car le moindre oublie pouvait nous coûter très cher.

  4/ Tu joues 3eme ligne aile, quelles sont les qualités les plus importantes pour toi pour jouer à ce poste?
Il y a tellement de profils différents en 3 eme ligne que je ne pense pas qu’il y ait de profil type. Cependant il faut, je pense, être complet et donc être un bon défenseur, savoir porter la balle et peser sur La Défense. En plus de cela je pense qu’il est important d’être très fort dans un domaine particulier, dans mon cas je suis à l’aise en touche, en attaque comme en défense.

5/ Tu as fait la préparation estivale Top 14 avec La Rochelle et joué des matches amicaux, notamment contre Brive et Thomas Lacelle, l’as tu plaqué?
Non, nous ne nous sommes pas croisés sur le terrain car il a joué en début de match et moi sur la fin seulement. J’en garde un bon souvenir (malgré la défaite) car j’ai pu constater par moi même le niveau qu’il fallait atteindre pour performer au plus haut niveau en France.

 

Jérémie Abiven

Jérémie Abiven

6/ Qu’est ce qui t’a séduit pour venir à Vannes?
Étant breton, le fait de pouvoir jouer dans un club breton en Prod2 m’attirait énormément, mais c’est aussi le projet du club qui m’a séduit. Le fait d’être un club promu et de jouer pour maintenir le club est aussi un challenge attractif.

7/ Comment se passe la préparation avec le RCV?
La préparation se passe très bien, le groupe est très sympa mais aussi très ouvert ce qui nous permet de nous intégrer facilement et dans la bonne humeur. Les journées sont intensives et compliquées mais je pense que cela sera très bénéfique d’avoir une bonne condition quand il saura nécessaire de bien finir les matchs.

8/ Quels sont tes objectifs pour cette saison?
Mon objectif principal est de cumuler le plus de temps possible pour pouvoir montrer ce dont je suis capable mais aussi pour progresser et m’améliorer.

Jérémie retrouvera Carcassone avec Vannes le 5 Août

Comme un signe du destin

Abiven5

Abiven2