Communiqué officiel du RC Vannes

Chères amies et chers amis du RCV,

Le lundi 2 Mars, notre bien aimé département, le Morbihan, a été touché par les premiers cas de COVID-19. Au RCV, un peu ébahis devant la proximité immédiate de cette épidémie jusqu’alors lointaine, nous avons tout d’abord agit avec discipline aux consignes des autorités. Nous avons pris les premières mesures en interne pour nous adapter afin de maintenir notre activité. Mais comment appliquer les préconisations sur les gestes barrières alors que les contacts et le partage de sueurs sont inhérents à notre sport  ?
Nous avons alerté les gouvernances du rugby français sur notre situation qui nous interrogeait.
Dans un premier temps, le maitre mot était «  the show must go on  ».
Toutefois nous pressentions déjà très rapidement, qu’il faudrait stopper les matchs et même au-delà notre activité toute entière.
Voilà, notre pays est maintenant au ralenti. Le RCV s’est mis à l’arrêt. Être patient, ce n’est pas la qualité première d’un rugbyman mais là il va falloir attendre. C’est aujourd’hui indispensable pour passer cette crise et protéger au mieux l’ensemble des acteurs du club et bien au-delà la population toute entière.
Nous sommes les acteurs d’un jeu, d’un simple jeu que nous aimons tellement. Ce jeu est aujourd’hui secondaire et nous devons avant tout respecter les consignes. Il faut surtout saluer le travail des services de secours, des agents hospitaliers et des acteurs du monde de la santé en première ligne, sans oublier l’ensemble des acteurs économiques de première nécessité. Bravo pour leur organisation et leur courage.
Nous pensons à vous tous supporters, abonnés, partenaires, bénévoles, licenciés ou simples amis du RCV et du rugby. Prenez le plus grand soin de vous et de vos proches dans ces moments difficiles.
Soyez certains d’une chose, le club mettra la plus grande férocité à rebondir le moment venu afin de vous offrir à nouveau le meilleur de toutes nos équipes, de l’école de Rugby jusqu’à notre équipe phare à la Rabine. La Rabine, cet «  antre  », ce temple du rugby breton, nous l’aimons tant. Pourquoi  ? Parce que tout simplement chacun d’entre nous a le plaisir simple de s’y retrouver et de partager des émotions.
Dans cette attente, restons attentifs, vigilants et attendons des jours meilleurs car ils viendront. Nous serons alors très fiers et heureux de nous retrouver car le sport est avant tout un magnifique moment de partage.
Bien à vous,
Le club, Rugby Club Vannes