A la découverte de William Hutteau

Interview de William Hutteau,

nouveau demi de mêlée au RCV

William Hutteau arrive du centre de Formation de l’ASM

Âgé de 20 ans, ce demi de mêlée Champion de France Espoir en 2018, a joué des rencontres en TOP 14 avec l’ASMCA.

Gerard Fraser, Entraîneur des arrières :
 » William est un jeune talent de ASM avec quelques matchs en équipe 1. Il est très bon techniquement à la main et au pied. Sa vivacité sur terrain est intéressante afin d’accélérer le jeu.« 

Bertrand Rioux Directeur du centre de formation de l’ASM.
« William est arrivé très jeune au centre de formation et il y a fait toutes ses classes.
Il est d’un état d’esprit irréprochable et possède une belle gestuelle avec un très bon jeu au pied.
La saison dernière, il a participé au sauvetage de l’équipe Professionnelle qui était mal en point en alignant plusieurs titularisations suite aux absences de Parra et Laidlaw, avec notamment une victoire à Brive qui fut prépondérante pour le maintien de l’ASMCA en TOP 14. »

 

Interview

1/ Tu as débuté au rugby chez toi tout jeune à Pithiviers, qu’est ce qui t’as plu le plus dans ce sport et quels sont les éducateurs qui t’ont mis le pied à l’étrier?
Ce qui m’a plu le plus dans le rugby, c’était tout d’abord d’être avec mes copains , me défouler…
Les entraîneurs qui m’ont le plus marqué sont Jérôme et Sébastien, ce sont eux qui m’ont beaucoup appris à mes tous premiers débuts.

Il m’ont fait découvrir toutes les bases du rugby et je leur en suis éternellement  reconnaissant.

2/ Tu as été découvert lors du challenge de France (- 15) à Vannes en jouant contre l’ASM, est ce que ça n’a pas été trop difficile de partir à Clermont si jeune?
Oui toujours très difficile de quitter son cocon familial très jeune, il faut toujours un gros temps d’adaptation, laisser passer le premier trimestre où c’est souvent très dur, puis après tout se déroule beaucoup mieux..

3/ Parle nous un peu du centre de formation de l’ASM, un des meilleurs de France, de ses installations, de ses entraîneurs et éducateurs?
Je pense que le centre de formation de l’ASM est ce qu’il se fait de mieux chez les jeunes.
Il y a vraiment de très grosses infrastructures pour bosser sérieusement et correctement.
Les entraîneurs et les préparateurs physiques m’ont vraiment appris a travailler très dur, non seulement dans le rugby mais aussi dans le sérieux de la prépa physique.

4/ Tu es passé par les Cadets, Crabos, et Espoirs où tu as été champion de France la saison dernière avec Nika Neparidze, comment as tu évolué et progressé durant ces années de formation?
L’ASM m’a beaucoup fait progresser, rugbystiquement bien sûr, mais aussi physiquement.

William avec les espoirs de l’ASM Photo Renaud Baldassin Merci à lui

5/ Tu a débuté au centre avant de passer à la mêlée, qu’est ce qui te plait dans ce poste?
C’est un rôle très complet, mais surtout ce qui me plait le plus, c’est d’être au contact des avants.

6/ Tu as joué plusieurs rencontres de TOP 14 en remplaçant Parra et Laidlaw, indisponibles, quels sont les joueurs adverses qui t’ont le plus impressionné ?
Le niveau est très élevé, mais les joueurs adverses qui m’ont le plus impressionné sont Mathieu Bastareaud , Virimi Vakatawa , Malakai Fekitoa , Mamuka Gorgodze …et bien d’autres.

7/ Tu as été conseillé par Parra et Laidlaw, qu’as tu le plus appris d’eux?
Bien sûr, ils m’ont pris sous leurs ailes, ce sont de grands professionnels, mais ce que j’ai le plus appris d’eux est surtout leur façon de travailler continuellement pour progresser sans arrêt.

William avec les espoirs de l’ASM Photo Renaud Baldassin Merci à lui

8/ Cette saison, tu étais 24eme à Bordeaux pour la demi et au stade de France pour la finale, comment as tu vécu cet événement avec le groupe Pro de l’ASM?
Ce n’est que du bonus pour moi , cela a été une expérience exceptionnelle dont je me souviendrai toute ma vie.

9/ Que penses tu du RCV et de ses installations?
Il y a tout ce qu’il faut pour bosser correctement et sérieusement.

10/ Un petit mot sur la Bretagne et Vannes, toi qui vient de l’Auvergne et Clermont après avoir passé ton enfance dans la Beauce?

La Bretagne est un très beau coin de la France que je connaissais pas du tout et qu’il me tarde de découvrir.

William, on te souhaite une très belle saison avec le RCV

Vidéo d’un essai de William avec les Crabos de l’ASM

(Merci à Thierry De Marchi cameraman du centre de formation ASM)