Vannes – Mont-de-Marsan 50 – 10 du rêve à la réalité

Vannes – Mont de Marsan 50 – 10 Ils l’ont fait

Premier essai d’Ambrose Curtis Photo M.Renac

Ils l’ont fait, du rêve à la réalité

Avec 6 essais marqués par Curtis (3), Duplenne, Holder et Bouthier

La Rabine a vibré comme jamais, le RCV affrontera Brive chez lui dimanche prochain

L’analyse de Jean Noël Spitzer

« Les joueurs se sont payés ce soir. Cela récompense beaucoup d’effort au quotidien pour aller chercher encore et encore les gains marginaux. Ils ont tous fait les efforts invisibles qui permettent de gagner un peu d’espace temps. Ged avait fait un travail de fond pour donner les meilleurs outils possibles aux joueurs. Savourer et atterrir. Revenir vite à notre statut d’underdog, au calme et à l’abri. »

Et celle de Goulven Le Garrec

« Nous savions que ce serait un match différent de dimanche dernier où nous avions été très efficaces sur nos temps forts et performants en conquête pour les contrer proche de nos lignes.
Aujourd’hui dès la descente du bus, l’échauffement et la rentrée au vestiaire nous avons senti tout un peuple breton derrière nous.
Aujourd’hui nous avons été performants sur le jeu sans ballon, dans les duels, la continuité sur le jeu debout, les initiatives et nous avons eu des libérations rapides qui nous ont ouvert des espaces où nous avons pu imposer notre rythme.

Maintenant c’est Brive qui se présente. Au match aller à la Rabine, les brivistes avaient déclaré avoir réalisé un hold-up tant nous les avions dominé en conquête sans être récompensés. Au match retour, nous avions aussi largement dominé en mêlée fermée sans être récompensé et avant de céder.
Pour atteindre la finale, il nous faudra à nouveau maintenir un haut niveau de performance sur tous les standards du haut niveau : défense, retours au jeu, conquête, l’utilisation sur nos lancements et les turnovers . »

Le Match:

On démarre comme la semaine dernière, et Curtis jaillit pour aller planter le premier essai à la première minute.
Laborde réplique immédiatement mais Duplenne servi par Holder qui avait percé la défense  double la mise dès la 7ememinute.
La Rabine est aux anges et l’indiscipline des Montois n’arrange rien pour eux.
Les gars en parfaite condition physique bousculent les Montois, trois pénalités de Le Bail et Hilsenbeck deux fois nous donne un premier écart non négligeable, avant que Holder ne conclue une sortie de mêlée favorable.
30 – 10 à la mi-temps, on ne pouvait rêver mieux.

Antho s’envole Photo M.Renac

Après le repos, on va garder l’emprise sur le match.
Paulino écope d’un carton rouge après une charge violente sur Burgaud.
On profite de la supériorité numérique et suite à une nouvelle superbe attaque, Curtis marque après un travail de Holder, encore lui.
Ambrose récidive pour un triplé, suite à un coup de pied à suivre de Chris Hilsenbeck (54eme).
Et Anthony Bouthier signe ses adieux à La Rabine en marquant le sixième essai après une percée dont il a le secret.
Le rêve est devenu réalité pour le rugby Breton.

Antho hommage à La Rabine Photo M.Renac

RC Vannes – Stade Montois 50 – 10 (30 – 10)

La Rabine guichet fermé

Arbitres Cédric Marchat (Comité Midi Pyrénées)

Pour le RCV 6 essais de Curtis (1ère 49eme 54eme), Duplenne (7eme), Holder (40eme), Bouthier (60eme) 4 transformations Le Bail , Hilsenbeck (3)
4 pénalités Le Bail 15eme, Hilsenbeck (23eme 26eme 48eme)
Pour le Stade Montois 1 essai Laborde (3ème), 1 transformation, 1 pénalité Shingler (20eme), 1carton rouge Paulino 45eme
RCV15 Bouthier —14 Curtis, 13 Holder, 12 Burgaud, 11 Duplenne —10 Hilsenbeck, 9 Le Bail — 7 Chalmers, 8 Kamikamica, 6 Abiven — 5 Tuohy, 4 Jones — 3 Tafili, 2 Leafa, 1 Seneca. Puis Blanchard (16), Neparidze (17), Lagioiosa (18), Cramond (19), Bolenaivalu (20), Cazenave (21), Popelin (22), Pomponio (23)

Stade Montois15 Laousse Azpiazu —14 Taulagi, 13 [aborde, 12 S. Shingler, 11 Naituvi —10 Talés, 9 Loustalot — 7 Brethous, 8 Tastet, 6 Bécognée — 5 Paulino, 4 Damiani —3 Negrotto, 2 Latterrade, 1 Hugues. Puis David (16), Muzzio (17), Rey (18), Pearce (19), Ormaechea (20), Torfs (21), Wakaya (22), Peikrichvili (23).

Voir le résumé Vidéo Cliquez ici

 

 

Arrivée au Stade Photos Michel Renac