Vannes – Colomiers, la chronique de Jackie

Seule la victoire est importante

Photos Michel et Damien

Avant de rentrer dans le vif du sujet, notre Président Olivier Cloarec a remercié le public de La Rabine en présentant le Trophée du Meilleur Public du rugby professionnel français, remis lors de la Nuit du Rugby.
Vannes recevait donc Colomiers, une équipe en questionnement, puisque 13eme avant la rencontre. Il s’agissait aussi de valider la victoire obtenue face à Massy.

Une mi-temps convaincante
D’entrée de jeu, Vannes occupe le territoire columérin et annonce la couleur : offensivité, conquête en mêlée. Ce qui permet à Ashley Moeke d’inscrire les 3 premiers points de la soirée : 3 – 0 (7′)
Mais ce n’est que le début de la déroute de Colomiers : touche perdue, nouvelle mêlée sanctionnée.
Vannes récupère le ballon et Kévin Burgaud s’essaie, avec bonheur, à la passe au pied ! Faraj Fartass s’empare de la balle, file le long de la touche et aplatit ! (15′, 10 – 0)
Nos joueurs ont manifestement les cartes en main, Colomiers commet faute sur faute et se retrouve à 14.
Ashley Moeke rajoute 3 points au score (21′, 13 – 0)
Alors les Haut-Garonnais se révoltent quelque peu, mais c’est sans compter sur la défense bretonne : un ballon porté columérin nous pousse à la faute, 3 pénaltouches adverses restent stériles mais Dan Tuohy en fait les frais et sort 10 minutes (35′)
Le score en restera là (13 – 0) jusqu’à la 41ème minute.

A la pause, les supporters bretons ne sont pas inquiets tant leurs joueurs semblent maîtriser leur sujet, en défense, à défaut d’offensive. Seulement, on aimerait bien retrouver, un peu, les envolées de trois quarts qui faisaient notre bonheur l’an dernier.
Ce n’est, pourtant pas, aujourd’hui que l’on en verra.

Colomiers va utiliser toutes les ficelles pour casser le rythme, l’arbitrage n’est plus le même. On n’y comprend plus grand-chose. Même nos joueurs semblent perdre leurs repères.
Il faudra attendre la 73ème minute pour voir évoluer le score, de 3 points, inscrits par Christopher Hilsenbeck (qui a remplacé Ash).
Lorsque 2 minutes plus tard, Colomiers tente une pénaltouche et perd son lancer, c’est la dernière occasion vannetaise de marquer. Un pilonnage de la ligne columérine n’aboutit pas.
On en restera là : 16 – 0, score final.
Un match frustrant en termes de spectacle, mais le rugby est un sport avant d’être un divertissement.
Certaines composantes manquaient ce soir pour ce faire, mais pas pour le résultat dont nous nous réjouissons.
Le public n’a pas failli à sa tâche en lançant ses olas et assurant son soutien sans relâche.
Prochaine rencontre à Angoulême, vendredi 12 octobre, avant la pause.