RCV/CSBJ – « Historique! » La Chronique de Jackie et le résumé vidéo

Ils l’ont fait
Le RCV a signé un nouveau bail en Pro D2 à la suite d’un match accompli contre Bourgoin. Dix essais, en respectant son adversaire qui n’a jamais baissé les bras. Tout y était, l’ambiance dans un stade de La Rabine plein comme un œuf, un jeu complet, avec une agressivité de la première à la 80 eme minute. Bravo aux joueurs, au staff, au médical, aux dirigeants, à tous les bénévoles et à ce public Breton qui les a toujours soutenu.

La Chronique de Jackie

Historique !
Non, on ne parlera pas de politique mais bien de rugby.
En effet, cela faisait 10 ans que les deux clubs promus ne s’étaient pas maintenus en pro D2, la 1ère année.
Ne boudons pas notre plaisir.
Cette dernière journée s’annonçait sous de bons auspices dans la mesure où notre adversaire du jour, Bourgoin, était relégué depuis la 26ème journée. Il n’y avait, semble-t-il, que les Vannetais pour craindre un baroud d’honneur. Mais sachant que notre maintien se jouait ce vendredi, il était hors de question de galvauder ce match.
Dernière journée de Pro D2. Tous les ingrédients ont été réunis pour en faire une jolie fête : entre la prestation du Bagad de Vannes, l’hymne breton de Philippe Le Ray, le Haka de l’école de rugby et les milliers de MERCI offerts aux joueurs (tifo du plus bel effet), difficile de résister à l’émotion.
Mais place au jeu : lorsque nos joueurs plantent 3 essais en 12 minutes, (M.Vosawai, Bolenaivalu, Lagarde) nous sommes rassurés. Bourgoin n’a encore pas eu de ballon d’attaque. Leurs quelques actions échouent rapidement. J.Abiven enfonce le clou, en position d’ailier (20-0, 22′) Aujourd’hui, A. Moeke n’est pas en réussite au pied, mais on apprendra plus tard qu’il souffre de l’épaule.

Peu importe puisque G. Duplenne inscrit le 5ème essai peu avant la mi-temps (25-0). C’est presque une ambiance « kermesse » qui règne à La Rabine : les olas se succèdent, la bombarde et les percussions résonnent en Tribune Nord quand ce ne sont pas les supporters qui donnent de la voix. Seconde mi-temps, bis repetita : les vagues bleues continuent à déferler sur la défense berjallienne : 5 essais de F. Hickes (doublé), L. Cloostermans, J. Malzieu et C. Trainor.
A noter que Jérémie et Conor ont pris d’autant plus de plaisir à marquer un dernier essai sous les couleurs vannetaises qu’ils nous quittent cette année.

Score final : 56 – 0. On préfère bien évidemment lorsque ce nombre est à notre actif !

Le maintien est enfin acquis ! Les joueurs laissent éclater leur joie. Les 9100 supporters le leur rendent bien et participent allègrement au « clapping » orchestré par G. Duplenne, après avoir chaleureusement applaudi cette équipe berjallienne qui a joué le jeu jusqu’au bout, malgré ses déboires.

Petit discours du Président et remerciements de tout le stade aux joueurs qui nous quittent : cette année de Pro D2 se termine en beauté. Paradoxalement, cette victoire nous hisse à la 11ème place devant Narbonne, Angoulême et Dax ! Albi, qui a lutté jusqu’à la fin, ne peut combler son retard, et quitte donc le monde professionnel. Les joueurs vont enfin profiter de vacances avant la reprise de l’entraînement lundi 12 juin.

Pour nous, supporters, il faudra patienter, jusqu’à fin août.

Jackie Spegagne

Résumé Vidéo du match ici

Le détail du match ici

Vannes – Bourgoin : 56-0 (25 – 0)
Arbitre. Stéphane Boyer. Spectateurs : 9 100.
Vannes : 10 essais de Vosawaï (4’), Bolenaivalu (7’), Lagarde (12’), Abiven (23’), Duplenne (37’), Hickes (44’, 76’), Cloostermans (51’), Malzieu (58’), Trainor (80’) ; 3 transformations de Bouthier (44’, 59’), Malzieu (80’).
Vannes. Bouthier – Lagarde, Mourot, Hickes (Trainor, 51’), Duplenne – (o) Moeke (Malzieu, 45’), (m) Payen (Coville, 52’) (cap.) – Abiven (De Bruin, 49’), Vosawaï (Stolz, 45’), Boleinaivalu (Hickes, 74’) – Lagioiosa, Delangle – Dumas (Tafili, 54’), Cloostermans (Anga’aleangi, 54’), Phelipponneau (Fry, 59’).
Entraîneurs : Jean-Noël Spitzer et Wilfrid Lahaye.
Bourgoin. Bouillot – Insardi, Aviata, Perrin, Nicolas – (o) Viard, (m) Da Silva (Faure, 18’) – Galéone, Taavili (Santoni, 51’), Vidal (Cotte, 47’) – Toevalu (Rivoire, 67’), Cotte (Adamou, 51’) (cap.) – Mirande (Yilmaz, 41’), Janaudy (Hamel, 41’), Normand (Vial, 41’).
Entraîneurs : Richard Mc Clintock et Alexandre Péclier.