RCV/BO – « La remontada infructueuse »

Le public a répondu présent

Défaite 27 à 30 après avoir remonté 14 points.

Rageant car alors que les carottes semblaient cuites, les Vannetais avec l’énergie du désespoir marquèrent deux essais en six minutes par Mourot et Trainor.

Hélas une pénalité de Lucu crucifia les hommes de Spitzer qui aurait pu égaliser, mais choisirent la pénal-touche à une minute de la fin.. en vain.

Conor Trainor qui avait ouvert la marque dès le début sur une interception récidiva à l’heure de jeu.

Les trois essais Biarrots en première mi-temps profitant des relâchements de la défense morbihannaise, s’avérèrent décisifs malgré la » remontada » de la deuxième mi-temps.

Il faut continuer à y croire et se battre encore et encore, surtout quand on bénéficie d’un public de La Rabine qui a porté son équipe tout au long du match.

Les détails du match ici

RC Vannes – Biarritz Olympique 27 – 30 (13 – 24)

Arbitre Mr Cayre Ludovic, 7500 Spectateurs

Pour Vannes 3 essais Trainor (3’, 60’), Mourot (54’) 3 transformations Moeke

2 pénalités Moeke (11’, 28’) 1 carton jaune Van Jaarsveld 12′

Pour Biarritz 3 essais Kiernan (4’, 17’) Giudicelli (23’) 3 transformations 3 pénalités M Lucu (32’, 43’, 73’)

RC Vannes : Bouthier – Pic, Trainor, Hickes, Duplenne – (o) Moeke, (m) Payen (cap) – Kafotamaki, Vosawai, Bolenaivalu – Van Jaarsveld, Delangle -Garcia , Garcia Veiga, Fry

Puis Cloostermans, Phelipponneau, Lagioiosa, De Bruin, Guemes, Mourot, Roussarie, Tafili

Biarritz Olympique: Hamdaoui – X. Lucu, Gimenez, Kiernan, Giresse – Le Bourhis (o), M. Lucu (m) – Manu, Soqeta, Guiry – Singer, Nabou – Giudicelli, Chambord, Cabarry –

Puis Roumieu, Synaeghel, Sousa, Roumat, Magnaval, Dachary, Vaka, Van Staden

Jean-Baptiste Pic à l’attaque