Vannes – Béziers 32 – 0, le bonus en prime

C’est ce qui s’appelle bien finir l’année.

En marquant quatre essais dans le premier acte, les Vannetais ont rassuré leur public de La Rabine et ont remis les pendules à l’heure.

Oleg bouscule les Bitterois Photo Michel Renac

 

On vit quarante superbes minutes avec une emprise totale et des essais obtenus par un pack conquérant lançant les jambes de feu de Bly, Duplenne et Bouthier derrière la ligne.

Un essai des avants conclue la mi-temps sur un 32 – 0 indiscutable et indiscuté, le bonus en prime.

Après le repos, les Bretons gérèrent la rencontre avec intelligence en occupant le camp de leurs adversaires.

Ils repoussèrent avec une défense agressive les Bitterois qui tentèrent le tout pour le tout à un quart d’heure de la fin pour sauver l’honneur, en vain.

Un cinquième essai fut refusé pour un petit en avant, mais la messe avait été dite depuis longtemps.

Le public de La Rabine fit une ovation à ses protégés qui vont pouvoir prendre quelques vacances bien méritées.

En vous souhaitant une bonne année 2018!

Bonnes fêtes à tous Photo Michel Renac

 

 

Vannes bat Béziers 32 – 0 (32 – 0)

Arbitre Mr Delpy

7500 Spectateurs

Vannes 4 essais : Bly (4e), Duplenne (10e), Bouthier (32e), Tafili (37e) ; 2 pénalités (8e, 26e) ; 3 transformations (5e, 34e, 38e) de Moeke

Béziers Carton jaune : Pinto Ferrer (26e).

Vannes: Bouthier – Bly, Hickes, Pic, Duplenne–Moeke (o), Le Bail (m) – Blanc-Mappaz, Vosawaï (cap.), Abiven– Jones, Cramond – Tafili, Leafa,Ishchenko
Puis Cloostermans, Vola, Kite, Picquette, Boleinavalu, Ollion, Hilsenbeck, Mourot

Béziers: Porical – Max, Puletua, Chevtchenko, Ballu – Suchier (o), Blanc (m) – Bourdeau, Viiga, Barrere – Lokotui, Desroche – Fernandes, Pinto-Ferrer, Manukula

Puis Fualau, Wardi, Maamry, Massot, Valentine, Munro, Douglas, Samaran.