RCV/SAXV – La Chronique de Jackie « Jamais deux sans trois »

Le RCV a fait un pas de plus pour le maintien. Jean-Noël Spitzer appréciait la victoire de ses protégés mais restait prudent après le match. « On a eu un gros passage à vide dans la saison, mais on s’est bien repris. A 51 points, on était d’habitude sûr du maintien en Pro D2, sauf cette année et ça tombe sur nous. On va continuer à se battre et on sait qu’il ne faudra rien lâcher jusqu’à la fin de la saison.« .

« Jamais deux sans trois »…, La Chronique de Jackie
C’est pourtant un adage que notre club n’avait pas encore réussi à appliquer en termes de victoire. C’est donc chose faite, pour le grand plaisir de tous.
Soyaux-Angoulême, notre homologue promu, est 11ème, mais le match aller nous avait laissé un goût un peu amer, tant la victoire nous avait échappé de peu. Nous sommes dans une dynamique de victoire car le match à Narbonne a fait forte impression, mais trop souvent, notre équipe a déjoué face à des adversaires de milieu de tableau, donc méfiance.

Effectivement, si les supporters n’étaient pas, encore, un brin euphoriques de la dernière victoire, ils pouvaient s’inquiéter de cette 1ère mi-temps : le SA XV joue avec le vent. Globalement, il impose son jeu en essayant d’utiliser les espaces. On a le sentiment que Vannes « regarde » son adversaire jouer, en sortant les barbelés quand cela est nécessaire.
C’est pourquoi, en arrivant à la mi-temps sur un petit 3-0, nous ne sommes pas inquiets, malgré tout : on comprend que notre équipe ait du mal à jouer libérée, vu l’enjeu, mais les « gros  » ont quand même démontré leur puissance face au pack d’Angoulême.

Avec le vent, vont-ils trouver le chemin vers la terre promise ?

Les intentions de jeu des deux équipes sont là, mais c’est G. Duplenne qui profite d’une approximation angoumoisine et file, enfin, à l’essai ! 10-0 (42′). 10 minutes plus tard, nous en sommes à 13-3 mais, on sent que Vannes est en train de prendre l’ascendant sur le match : souverain en mêlée, supérieur dans les mauls, les rucks…
Lorsque l’écart se creuse un peu plus (16-3, 62′), le public témoigne son enthousiasme par une ola qui fait plusieurs fois le tour du stade, plein comme un œuf.

Cette fois, on n’attendra pas le coup de sifflet final pour croire à la victoire, il faut quand même ménager les cœurs fragiles! Le compteur affiche 19-3, lorsqu’à la dernière minute, nos joueurs subtilisent le ballon sur une touche charentaise. Le maul breton progresse…. S.Anga’aelangi (talonneur) aplatit ! Son 3ème essai en deux matchs !!!

Score final : 26-3

Un score qui ne reflète pas, tout à fait, la physionomie du match, dans la mesure où Soyaux-Angoulême a fait bien plus que de la figuration. Au soir de cette 26ème journée, nous sommes toujours 14ème, mais à égalité de points avec Dax et Narbonne (51), tandis qu’Albi (15ème) s’éloigne un peu plus (45 points).
Un grand pas vers le maintien a été franchi. Si nous pouvions en faire un autre face à Colomiers, vendredi prochain… C’est en tout cas l’intention des joueurs : lorsqu’un journaliste fait remarquer à Javier Lagioiosa que c’est la 1ère fois qu’on gagne 3 fois d’affilée, il répond « on va faire 4 ! »

Le détail de la rencontre ici

RC Vannes – SAXV: 26-3 (3-0).
Arbitre : M. Cayre (Périgord-Agenais).
7200 spectateurs .

RC Vannes. 2 essais de Duplenne (43’) et Anga’aelangi (80’).  4 pénalités de Moeke (27’, 52’, 62’, 73’). 2 transformations de Moeke (43’, 80’).
SAXV. 1 pénalité de Poet (47’). Carton jaune : Taelega (52’)
RCVannes: Bouthier – Pic, Trainor (Mourot, 61’), Hickes, Duplenne – (o) Moeke, (m) Payen (cap.) (Coville, 17’) – Abiven (De Bruin 52’), Vosawaï, Bolenaivalu – Van Jaarsveld (Lagioiosa, 47’), Delangle – Dumas (Tafili 47’), Cloostermans (Anga’aelangi 56’), Phelipponneau (Fry, 61’).
SAXV Ric-Lombard (Laforgue 58’) – Garrido, Riva, Roger (Labadie 56’), Mau – (o) Poet (Ric-Lombard 69’), (m) Ayesteran (cap.) (Briscadieu 56’) – Solofuti (Kruger 70’), Fono, Laulhé – Taelega, Lebas – Halavatau (Stastny 30’), Mareuil (Acosta, 47’), Boutemanni (Tavberidze, 56’).