Vannes – Aurillac 34 – 13

Vannes s’impose face à Aurillac 34 – 13

Le RCV a souffert dans le premier acte, mais avec une grosse défense, il a fait preuve de réalisme pour remporter une victoire qui fait du bien après avoir largement dominé la deuxième mi-temps.

Malheureusement, on a laissé échappé le bonus offensif en encaissant un essai à la dernière minute par Hewat.

 

Jean-Noël Spitzer:

« Un match particulier. On lâche tous nos efforts sur la dernière minute alors que les joueurs se sont fait mal pendant 79 minutes’.
Une première mi-temps  dominée par Aurillac qui nous as mis sous pression par sa mêlée et les avancées de son numéro 12.
Nous n’avons eu que trop peu de possessions malgré quelques enchaînements positifs.
On s’en tire grâce à notre abnégation. On reprend l’ascendant en 2ème mi-temps, grâce à une meilleure pression de nos avants et on construit le score.« 

Wandrille en action Photos Damien Kilani, DK-Prod

Rien n’a été facile dans les 40 premières minutes, même si les Vannetais menaient au repos après avoir beaucoup souffert face à un solide pack aurillacois.
Mais grâce à une défense héroïque, et même à 14 après le jaune de Tafili, on a tenu pour mener par 11 – 6.
Dubourdeau avait ouvert le score mais Hilsenbeck égalisait rapidement
Et sur une belle percée en puissance de Jones, avec un relai d’Hilsenbeck, Curtis envoyait Bly à l’essai en coin.

Christopher trouvait le poteau sur la transformation du bord de la touche.
On allait avoir du mal en mêlée, mais Dubourdeau échouait deux fois sur ses tentatives.
La grosse défense bretonne sauvait la mise, et Van Der Walt prenait même un jaune.
On s’en sortait bien, Hilsenbeck passait une pénalité avant que Dubourdeau ne réussisse à réduire le score.

Pénalité de Hilsenbeck Photos RCV

Au retour des vestiaires, on prenait le match en main, Hilsenbeck passant trois pénalités successives.
On dominait  même les Aurillacois à la mêlée.
On pilonnait sans pouvoir marquer, Coertzen prenait un carton jaune et c’est finalement Burgaud qui plongeait derrière la ligne après un grand nombre de temps de jeu.
Le jaune de Bolenaivalu n’empêchait pas l’essai du bonus, hélas gâché par la réussite des cantalous en toute fin de match.

Malgré tout, ce succès rassure, on reste sur trois victoires à La Rabine.

 

 

A noter la titularisation de Matthys Gratien qui a fait un très bon match pour ses débuts.

 

 

 

 

 

 

 

Et un Grand Merci au public de La Rabine

 

Essai Kevin Bly Photos Damien Kilani, DK-Prod

 

 

RC Vannes – Aurillac 34 – 13 (11 – 6 mi-temps)

Arbitre Mr Chérèques (Alpes)

Pour le RCV 3 essais Bly 10eme Burgaud 63eme, Kité 76eme, 5 pénalités de Hilsenbeck (5eme 35eme 47e 51e 54e) 2 transformations Hilsenbeck Popelin
2 cartons jaunes Tafili 24eme Bolenaivalu 70eme
Pour Aurillac 1 essai 80eme 2 pénalités Dubourdeau 3eme 42eme 1 transformation Dubourdeau
2 cartons jaunes Van Der Walt 34e Coertzen 61eme

RCV : 15 Popelin —14 Bly, 13 Curtis, 12 Bonnefond, 11 Gratien — 10 Hilsenbeck, 9 Le Bail — 7 Abiven, 8 Bolenaivalu, 6 Picault — 5 Picquette, 4 Jones —3 Tafili, 2 Leafa, 1 Seneca. Remplaçants : Blanchard (16), Neparidze (17), Marks (18), Bazin (19), Hutteau (20), Burgaud (21), Juniver (22), Kité (23).
Aurillac :15 Minguillon — 14 Lohore, 13 Colliat, 12 Sagote, 11 Coertzen —10 Dubourdeau, 9 Bouyssou — 7 Hewat, 8 Adendorff, 6 Maituku — 5 Van Der Walt, 4 Dufour —3 Ojovan, 2 Rieu, 1 Seyrolle. Remplaçants : Savea (16), Nostadt (17), Corbex (18), Hezard (19), Vialle (20), Reggiardo (21), Neisen (22), Shatirishvili (23).

 

Une très bonne touche Vannetaise PPhotos Damien Kilani, DK-Prod

 

Échauffement

Photos de Michel Renac, Pixelisaction

 

A bientôt

 

L’équipe Communication