Vannes – Aurillac 25 – 5

Vannes – Aurillac 25 – 5

Rien n’a été facile pour le RCV qui s’impose 25 à 5 pour un sixième succès consécutif  sans bonus offensif mais avec une quatrième place au bout.

Mais nos Vannetais ont montré que même dans la difficulté, ils restent réalistes et s’appuient sur une grosse défense qui ne lâche jamais rien.

Jean-Noël Spitzer:
« Victoire poussive dans un match de niveau trop moyen. On a probablement et assez logiquement manqué un peu d’énergie physique et mentale au terme d’un bloc long et réussi.
On a réellement besoin de retrouver des attitudes plus conquérantes sur les phases ordonnées, les collisions et les courses sans ballon. Mais c’est un bloc qui nous a mis dans la course pour les playoffs et une fin de saison décisive. »

Hugh Chalmers:
« On doit être plus exigeant, on ne doit pas se contenter de cette victoire, on doit faire mieux.« 

 

Le match:

Comme contre Massy et Bourg, l’entame fut difficile.
Rien ne va en ce début de rencontre, mêlée en difficulté, et essai encaissé dès la 4eme minute après une pénal-touche.
On manque une touche sur pénalité à 5 mètres de leur ligne, puis touche directe trouvée …et en avants multiples.
Heureusement, à la 20eme minute, Hilsenbeck va réduire le score des 30 mètres à 3 – 5
Mais on ne peut pas dire qu’on se met dans le match, Segonds manquant même de peu une pénalité des 55 mètres.

On se maintient à flot avec une bonne défense des Bretons
C’est Gwena Duplenne particulièrement remonté qui sonne la révolte en récupérant un ballon.
Et sur une autre  récupération, Bly puis Bouthier font la différence et Duplenne plonge en coin tandis que  Hilsenbeck transforme du bord de la touche.
Cris en réussite repasse une pénalité pour un13 – 5 pas malheureux pour nous.

Gwena sonne la révolte Essai Photo M.Renac

Après le repos, le match reprend sur un faux rythme mais on sait sauter sur le moindre occasion.
Et sur une belle attaque construite, Holder perce et sert Captain Bouthier qui plonge en coin (49eme 18 – 5)
On souffre toujours en mêlée mais on tient le choc et on arrive à se dégager avec beaucoup d’énergie.
Bouthier sauve dans l’en but une longue séquence des Cantalous qui jouent tous les coups à fond.
Le match reste confus, mais on sait maintenant être réaliste et ne pas perdre ce type de match.
D’ailleurs notre mêlée reprend le dessus et c’est bon signe.
Waqaliva prend un jaune sur un placage haut sur Mourot.
Et la pénal-touche est bien négociée, cocotte et Kamikamica plonge en coin tandis que Le Bail transforme pour un 25 – 5 qui soulage toute la Rabine.
Tout va mieux comme cette percée de Popelin qui échoue de peu pour le bonus offensif.
On essaye jusqu’au bout de marquer le quatrième essai mais le match se termine sur un sixième succès consécutif des Bretons, maintenant quatrième au classement.

Pas mal quand même!!!

Et de 6 Photo M.Renac

Vannes – Aurillac 25 – 5 (13 – 5 mi-temps)
La Rabine
Match à Guichets fermés
Arbitre : M. Guatelli (Lyonnais).

Pour Vannes 3 essais Duplenne 33eme, Bouthier 49eme, Kamikamica 73eme, 2 transformations Hilsenbeck Le Bail, 2 pénalités Hilsenbeck 20eme 38eme
Carton jaune Tafili 77eme
Pour Aurillac 1 essai Javakhia 4eme
2 cartons jaunes Maituku 59eme Waqaliva71eme
Vannes : 15 Bouthier cap —14 Bly, 13 Holder, 12 Vulivuli, 11 Duplenne —10 Hilsenbeck, 9 Cazenave — 7 Chalmers, 8 Bolenaivalu, 6 Goufan — 5 Picquette, 4 Cramond — 3 Kite, 2 Leafa, 1 Kolingar. Puis : Blanchard (16), Seneca (17), Jones (18), Kamikamica (19), Le Bail (20), Mourot (21), Popelin (22), Tafili (23).

Aurillac : 15 Salles — 14 Gaveau, 13 Sharikadze, 12 Cassan, 11 Waqaliva —10 Segonds, 9 Bouyssou — 7 Roussel, 8 Lebreton, 6 Maituku — 5 Javakhia, 4 Corbex — 3 Seyrolle, 2 Rude, 1 Nostadt. Puis: Savea (16), Guibert (17), Algans (18), Rouquette (19), Nouhaillaguet (20), Boisset (21), De Wet (22), Leveque (23).

Le Résumé Vidéo Cliquez ICI

Échauffement à La Rabine Photo Michel Renac Merci à lui