USO Nevers Interview Julien Kazubeck

 

Interview de Julien Kazubek, 3eme ligne de Nevers

Julien Kazubek avec l’ASM Crédit Photo ASM

1/Julien, peux tu nous parler de tes débuts au Rugby, toi qui est originaire de Commentry et qui est passé par le pole d’Ussel et le centre de Formation de l’ASM comme notre joueur Etienne Delangle?
J’ai commencé le rugby à 10 ans à l’ASF Commentry après avoir fait du basket pendant 4 ans. A mes 15 ans j’ai intégré le pôle espoirs d’Ussel pour faire les 3 années de lycée et durant ma 2eme année à Ussel j’ai signé à l’ASM pour ma 2eme année cadet. J’ai ensuite fait 8 saisons à l’ASM de cadets à espoirs puis une année pro et été champion Crabos en 2010 et espoirs en 2012 et 2014. En parallèle j’ai été sélectionné en France U17 à U20.

2/Tu as été Champion de France Crabos avec Alex Mourot, puis en Espoir avec l’ASM, quels sont les enseignements que tu le plus appris du club de Clermont?
En arrivant à l’ASM, j’ai changé de dimension. Dans mon club formateur, j’ai appris les bases du rugby et les valeurs de ce sport et de ce club. Durant mes années à l’ASM j’ai appris la rigueur, la perfection du haut niveau et de donner le meilleur de soi même pour arriver au plus haut. Tout était donné aux joueurs pour réussir que ce soit des installations et du travail effectué.

3/Tu as joué quelques matches en TOP 14, qu’est ce qui t’a le plus impressionné en passant des Espoirs aux Pros, dans le match lui même et dans la préparation?
La vitesse d’exécution, la précision technique, les impacts et des préparations un peu plus dures pour des rythmes plus soutenus.

4/ Tu es arrivé à Nevers en 2015, et connu la montée en PRO D2 en 2017, quels sont les objectifs du club pour cette saison?
L’objectif est clairement de se qualifier pour les phases finales. Nous avons joué un barrage à l’extérieur la saison précédente et nous avons vu l’apport du public pendant ces matchs. Nous visons un barrage à domicile, offrir un barrage à domicile pour notre public serait le plus beau cadeau pour eux étant donné tous les efforts qu’ils font pour nous que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Ce serait la moindre des choses pour eux. Et puis pour nous aussi, nous somme tous des compétiteurs alors nous voulons faire mieux saison après saison. Si il y a plus en fin de saison, ce ne sera que du bonus mais tâchons de respecter nos engagements.

5/Nevers a débuté par une défaite à domicile, mais s’est repris par une victoire à Montauban, comment vois tu le match de vendredi contre Vannes?
Oui, nous avons mal commencé le championnat mais nous avons bien réagi par la suite. Ce sera un match de deux prétendants aux phases finales. Chacune des deux équipes aura la volonté de gagner pour remonter dans le haut du classement. Ce sera un gros combat.

6/ Tu as joué deux saisons de suite contre le RCV, quelles sont pour toi ses caractéristiques?
C’est une très belle équipe, qui l’a montré l’an dernier en allant jusqu’en demi-finale. Elle a une très bonne conquête avec des joueurs clefs et des joueurs très rapides derrière qui les mettent dans l’avancée.

7/Comment trouves tu le public de La Rabine, par rapport notamment à celui du Pré-Fleuri?
C’est un magnifique public. Pour moi ce sont des publics très similaires. Les stades sont quasiment toujours remplis à domicile et ils poussent très fort derrière leurs équipes et ils sont très respectueux envers l’adversaire.