SUA/RCV – La Chronique de Jackie « La marche était trop haute »

Le RCV s’incline à Agen face à une équipe qui a réalisé un match complet

Le constat de Jean Noël Spitzer:

« C’est la réalité de la compétition. On a été fragile sur les placages surtout en fin de première mi-temps. Les joueurs le savent et ils vont réagir. On a manqué de repère, sur la mêlée notamment. Je note qu’on a refait surface en deuxième mi-temps sur l’état d’esprit. Le jeune Lerouge est la satisfaction de la fin de rencontre avec quatre interventions positives en moins de 10 minutes. »

La Chronique de Jackie

La marche était trop haute
En déplacement chez le deuxième du championnat, à la lutte avec Oyonnax pour la 1ère place, Vannes pouvait difficilement espérer en rapporter quelque point. C’est donc une équipe largement remaniée qui « s’y est collée ».
La 1ère mi-temps sera à sens unique, Agen confisquant systématiquement le ballon. Vannes souffre en mêlée et ne peut s’opposer à des Agenais bien en place qui alternent jeu auprès et jeu au large. Lorsque 3 essais agenais sont marqués en une demi-heure, nous craignons un long chemin de croix pour nos joueurs. Malgré leur envie, ils n’y sont pas, notamment en défense.
La marque à la mi-temps (35-0) laisse craindre un score fleuve…
Mais les pendules ont été remontées à la pause. Nos joueurs nous offrent alors, un bon 1er quart d’heure de jeu : Vannes garde le ballon, enchaîne plusieurs actions et atteint enfin la terre promise par K. Tuifua (35-7, 51′). On reprend espoir, seulement, le banc agenais rectifie le tir et Agen remet la main sur le match. Vannes subit à nouveau en mêlée : carton jaune suivi d’un essai de pénalité (42-7, 62′).
Score final : 56 -7
Si le 1er nombre évoque notre département, pour une fois, nous aurions préféré habiter l’Allier !!! Trêve de plaisanterie, rendons hommage à ces joueurs qui ont fait le job. Comme le dit un supporter :  » Une équipe, c’est un tout. Tous ont participé à cette grande aventure du maintien. » Certains d’entre eux, qui ont fait les beaux jours de la Fédérale 1, ne porteront plus le maillot breton, mais ils ont répondu présent lorsque nécessaire. Pour ceux, arrivés cette année, qui repartent sous d’autres couleurs, souhaitons-leur bon vent, portés par la brise bretonne.
Félicitations à Antoine Lerouge (Espoirs) qui a fait sa 1ère (bonne) pige comme talonneur en équipe Une.
Vannes pointe toujours à la 13ème place puisque le classement de la 9ème à la 16ème place n’a pas bougé.
A noter qu’Albi a gagné face à Béziers mais devra s’imposer face à Agen, le week-end prochain, pour inquiéter Narbonne (2 points de plus). Le club qui accompagnera Bourgoin en Fédérale 1 n’est donc toujours pas connu.
Notre objectif prochain c’est Béziers qui n’a plus rien à perdre, ni à gagner, mais pour leur dernier match de la saison devant leur public, ils risquent fort de ne rien lâcher. Avant-dernier match de la saison, profitons-en !

Agen – Vannes : 56-7 (35-0)
7000 Spectateurs
Arbitre : Jonathan Dufort (Côte basque- Landes)
Agen 8 essais : Tilsley (4’, 16’, 34’, 68’), Tadjer (31’), Hollinshead (40+1’), de pénalité (62’), Tau (80+1). 8 transformations : Darbo (4’, 16’, 31’, 34’, 40’+1) Hollinshead (62’, 68’) Soulan (80’+1).
Vannes 1 essai : Tuifua (52’). 1 transformation : Tuifua (52’).
Agen: Denos; Tilsley, Sadie, Mchgedlidze, Paris (Nakosi, 63’); (o) Hollinshead (Soulan, 70’), (m) Darbo (Abadie, 48’); Kotze, Erbani, Vaquin (Tau, 55’); Marchois, Murday (Miquel, 63’); Joly (Ryan, 53’), Tadjer (Barthomeuf, 53’), Nnomo (Béthune, 54’).
Vannes: Malzieu; Pic, Trainor (Burgaud, 55’), Butonidualevu, Lagarde; (o) Guemes (Tuifua, 9’), (m) Coville (Lemonnier, 63’); Stoltz, Kafotamaki (Bolenaivalu, 53’), Abiven; Van Jaarsveld, Lagioiosa (cap)., Howarth Barrera, 61’); Jadot (Garcia, 40’), Loubery (Lerouge, 71’), Bezhiashvili (Fry 40′).

Nos supporters étaient à Armandie

Après la rencontre