Stade Montois – Vannes, la chronique de Jackie

Vannes a échappé au hold-up montois

Crédit photo Eurosport

 

Pour ce premier match de la phase retour, chacun était dans l’expectative… Certes, Mont de Marsan « nous réussit bien »  depuis la fin de saison précédente, mais nous n’avons encore jamais gagné à « Guy Boniface » et le RCVannes peine (ou peinait…) à performer à l’extérieur. Nous n’étions, donc , pas favoris avant match.
Mais lorsque, dès la 7ème minute, Les Montois perdent, en touche, un ballon dont s’empare Philip Kité pour une première occasion d’essai, le ton est donné. Nos joueurs monopolisent la balle et contraignent les Landais à défendre. Le score a peu évolué (3 – 6, 25′) quand, bis répétita, les Montois perdent un ballon en touche dans leurs 22 mètres. Cette fois, grâce à une belle percée de Matthys Gratien, Hugh Chalmers marque en bout de ligne ! (3 – 13, 29′).
La domination est vannetaise, notre adversaire du jour montre peu d’envie et d’agressivité, nos joueurs imposent leur rythme, mais sans réussir toutefois à tuer le match. Si bien qu’un ballon de dégagement, redonné, peu avant la sirène, se solde par un essai montois de leur puissant ailier fidjien, Naituvi.
Mi-temps : 10 – 13

Rien n’est joué, Vannes mène toujours, mais de peu… Le score ne reflète pas la physionomie du match, et surtout laisse espérer les Montois, à défaut de nous faire douter.

Effectivement, les Landais reviennent avec un peu plus d’intentions, de vitesse dans leur jeu.
Vannes continue à chercher la faille dans la défense montoise, en vain.
Une pénaltouche vannetaise « pas droite » (51′) nous prive d’un ballon offensif… et c’est Mont de Marsan qui égalise (13 -13, 57′), mais pour peu de temps.
Un ballon porté breton va enfin être bonifié, Jules Le Bail cherche le trou, mais ce sont les avants, par Éric Fry, qui concrétisent (13 – 18, 59′)
La fatigue aidant, les imprécisions et fautes se multiplient. Mont de Marsan en profite pour rajouter 3 points (16 – 18, 65′), jusqu’à l’ultime minute où Vannes est pénalisé en mêlée près de nos perches L
Un énorme sentiment de déception nous envahit en espérant… l’inconcevable, qui se réalise !!!
Le botteur montois trouve le poteau !
Score final : 16 – 18

Une victoire bien méritée, obtenue à l’envie et au courage, face à des Montois passablement apathiques. Selon les termes récurrents, il reste encore des gestes, des situations à peaufiner, mais dans l’immédiat, savourons ce second succès à l’extérieur.
Vannes retrouve ainsi la 7ème place, mais au classement britannique, est 5ème, à égalité avec Biarritz.
Pour autant, l’équipe doit, d’ores et déjà, se tourner vers la réception de Nevers vendredi prochain à La Rabine. Nevers qui a surclassé Béziers (bonus offensif à l’extérieur), Nevers qui monte en puissance…
Une rencontre qui s’annonce déjà chaud bouillante ! Le 16ème homme devra être au rendez-vous !