SA XV – RC Vannes 27 – 15

Le RCV n’abdiquera pas!

Jean-Noël Spitzer

« Le match bascule entre la fin de la première mi-temps où on ne score pas et l’entame de la seconde avec cette pénalité puis le carton et l’essai. Les joueurs se sont investis, ont fait une première période cohérente, mais comme à Aurillac, on perd le fil et on joue trop en infériorité. On ne se voile pas la face, malgré les efforts, on manque de fraîcheur mentale et d’énergie pour reinsuffler une dynamique. J’espère que la coupure sera bénéfique, qu’on reverra certains joueurs et aussi le soleil. Peut être qu’on part de trop loin mais on veut tous retrouver de l’émotion sur les 7 derniers matchs, quitte à échouer de peu en ayant tout donné car on n’a pas abdiqué. »

Crédit Photo Eurosport

 

Le RCV s’est incliné 27 à 15  à à Chanzy après une partie un peu brouillonne, hachée par les nombreux coups de sifflets de Mr Clavé et une pluie de cartons.

Ce sont les Vannetais qui ouvrirent le score sur une pénalité de Hilsenbeck.

Nicolas lui gâcha deux fois  ses tentatives, mais marqua un essai entre les perches sur une pénétration de Mau qui traversa la défense bretonne irréprochable jusque là.

On se repris ensuite, et après à un maul bien négocié, Le Bail s’échappa plein de roublardise  pour plonger derrière la ligne.

On prenait le score à 8 à 7, mais Nicolas redonnait l’avantage à ses couleurs. (8 – 10).

On finissait bien, mais on ne profitait pas d’une pénal-touche dans les arrêts de jeu, Leafa échouant près de la ligne.

Après le repos, sur une incursion des Charentais,  on payait l’addition des fautes accumulées avec un jaune pour Vosawai.
Et Angoulême faisait le break avec un essai de Witt sur une cocotte,  Nicolas transformait pour un 8 – 17.
ça continuait avec le jaune de Neparidze, et le pack du SAXV obtenait un essai de pénalité sur la mêlée qui suivait
On ne lâchait rien et Gratien suite à un groupé pénétrant réduisait le score, Chris passant la transformation.

Mais Nicolas donnait un avantage à 27 – 15 qui semblait irrémédiable pour nos couleurs.

ça chauffait ensuite sur le terrain, Curtis et Witt ajoutaient deux jaunes à une partie bien indisciplinée.

On finissait fort, sans pouvoir inscrire l’essai du bonus défensif, après plusieurs tentatives à quelques mètres de la ligne charentaise.

Dommage, mais les deux semaines de repos ne vont pas être de trop pour recharger les accus.

SAXV – RC Vannes 27 – 15  (10 – 8 à la mi-temps)

Stade Chanzy

Arbitre M. Clavé (Armagnac-Bigorre).

Pour SAXV 3 essais Nicolas 15e, Avei 45e, de pénalité 55e 2 transformations, 2 pénalités Nicolas 37e 63e
3 cartons jaunes Berthaud 54e Witt 70e Belzons 78e
Pour le RCV 2 essais Le Bail 24e, Gratien 61e, 1 transformation 1 pénalité Hilsenbeck 9e
3 cartons jaunes Vosawai 44e Neparidze 54e Curtis 70e
Soyaux-Angoulême Entraîneur : A. Buononato.
Équipe :15 Lafitte -14 Raivono, 13 Mau, 12 Dussartre, 11 Etcheverry -10 Ugalde, 9 Nicolas – 7 Witt, 8 Vaai, 6 Nabou -5 Maurens, 4 Coletta -3 Halavatau, 2 Avei, 1 Vartan. Remplaçants : Boundjema (16), Goginava (17), Roux (18), Bezons (19), Ayestaran (20), Lasmarrigues (21), Laforgue (22), Berthaud (23).
Vannes Entraîneur : JN. Spitzer.
Équipe 15 Curtis -14 Dubreuil, 13 Bonnefond, 12 Hilsenbeck, 11 Gratien -10 Popelin, 9 Le Bail – 7 Chalmers, 8 Vosawai, 6 Marks – 5 Cramond, 4 Civetta – 3 Kité, 2 Leafa, 1 Seneca. Remplaçants : Blanchard (16), Neparidze (17), Jones (18), Muarua (19), Cazenave (20), Burgaud (21), Duplenne (22), Tafili (23).