Rouen Normandie Rugby- RC Vannes 20 heures, les Compos

Rouen Normandie Rugby – Rugby Club de Vannes Vendredi à 20 heures Stade Robert Diochon

Arbitre : M. Boyer (Midi-Pyrénées)
Rouen Entraîneur : R. Hill. 15 Milhorat — 14 Fuster, 13 Drauniniu, 12 Mchedlidze, 11 Lemi —10 Michallet, 9 Campeggia — 7 Dastugue, 8 Mapapalangi, 6 Takai — 5 Atkins, 4 Giraud — 3 Knight, 2 Bonnot, 1 Guion. Remplaçants : Dorey (16), Martin (17), Lainault (18), Domolailai (19), Cazale-Debat (20), James (21), Ratuvou (22), Perenise (23).

Vannes Entraîneur : JN. Spitzer. 15 Pilet — 14 Curtis, 13 Bonnefond, 12 Hickes, 11 Duplenne — 10 Hilsenbeck, 9 Le Bail — 7 Chalmers, 8 Bolenaivalu, 6 Marks — 5 Picquette, 4 Jones —3 Kité, 2 Leafa, 1 Fry. Remplaçants : Blanchard (16), Abraham (17), Civetta (18), Cramond (19), Cazenave (20), Popelin (21), Burgaud (22), Tafili (23).

RCV – Rouen amical début de saison

Après avoir validé une nouvelle victoire à La Rabine contre le SAXV, avec quand même quelques difficultés, le RCV se déplace à Rouen qui vient de monter cette saison en PRO D2.

Après la Bretagne depuis 2016 avec Vannes, c’est la Normandie qui a rejoint la Pro D2, de bonne augure pour le rugby professionnel qui commence à couvrir un peu l’hexagone.

Jean-Noël Spitzer avant la rencontre:

«On se sait attendu à Rouen qui délocalise le match au stade Diochon où ils ont battu Perpignan. C’est un match spécial pour deux régions qui étaient très loin du rugby pro il y a peu. Les conditions atmosphériques rendent le jeu difficile à appréhender. Rouen possède des joueurs puissants, capables de gagner la ligne d’avantage et des collisions. On devra répondre à cette bataille et utiliser les moindres opportunités de turnover.«

Les deux équipes s’étaient rencontrées en amical en début de saison, et même si les résultats ont été favorables au RCV, on se rappelle que Jean-Noël Spitzer n y avait pas accordé beaucoup d’importance.

«On clôture notre préparation par une opposition où les joueurs ont su élever leur niveau au contact et agir plus vite. C’était l’objectif même si on n’est pas naïfs et que la dominante stratégique, le jeu au pied et le combat notamment en conquête n’étaient dans les standards du championnat.«

Il faudra donc remettre le bleu de chauffe pour faire un résultat, et oublier que les Normands sont quinzième du Championnat, car ils sont capables de nous faire pas mal souffrir.

Lors de la dernière journée, à Grenoble,  Richard Hill avait décidé de préserver son effectif en vue du match face à Vannes (CF Journal Paris Normandie), et les Rouennais se sont inclinés 46-3.

Avec 3 victoires au compteur, (sur Valence-Romans 21 – 17, Perpignan 12 – 10 un des favoris du Championnat, Carcassonne 30 – 27), ils savent que leur maintien passera par des succès à domicile.

La méfiance sera de rigueur!

La Compos du RCV