RCV – USAP la chronique de Jackie, cruelle défaite

Malgré le jour (un jeudi), la diffusion à la télévision, et le temps passablement maussade, le public était toujours au rendez-vous pour la réception de l’Usap, l’une des équipes du haut de tableau et la meilleure attaque de Pro D2 !
Après deux victoires consécutives, Vannes est en confiance, mais l’Usap aussi, suite à son match référence face à Grenoble dernièrement, et les coaches catalans n’ont pas prévu un voyage d’agrément …
Saluons, à cette occasion, leur habituel demi d’ouverture, JL Potgieter, contraint d’arrêter sa carrière rugbystique pour raisons de santé.
Une 1ère mi-temps probante
Un point d’interrogation, la mêlée car Perpignan a aligné un gros pack : Vannes tient bien mais se fait contrer en touche !
Les premières 20 minutes verront les efforts des deux équipes s’hannihiler lorsqu’un coup de pied rasant de Gwenaël Duplenne permet à Joeli Lutumailagi de marquer son 8ème essai de la saison !
Vannes débloque enfin le compteur : 7 – 0 (21′). Transformation d’Ash Moeke.
Perpignan lance bien quelques offensives, mais notre défense est très présente.
Il faudra attendre la 35ème minute pour voir le score évoluer : 7 – 3, puis 10 – 3 (39′)
Ce score, à la mi-temps, est flatteur face à une équipe du haut de tableau.
On signe tout de suite pour une seconde période semblable !
Du suspense digne d’un thriller
Dès leur retour sur le terrain, nos joueurs mettent une grosse pression tant offensive que défensive sur leur adversaire du jour.
45′ Pénalité pour Vannes à 22 mètres : 13 – 3.
Nous sommes à l’abri d’un essai. Les tribunes commencent à s’enflammer.
48′ Enfin, une très belle action de jeu : Jules Le Bail trouve Joeli Lutumailagi, lequel transmet la balle, d’une longue passe, à Anthony Bouthier. Mais Perpignan trouve la parade.
Malgré tout, on se régale !
L’arbitre revient à une pénalité, petite consolation : 16 – 3 (50′)
Mais les Catalans n’entendent pas rentrer bredouilles au pays.
Leur ailier A. Cocagi marque le 1er essai catalan, alors que Joeli Lutumailagi écope d’un carton jaune dans la foulée : 16 – 10 (57′)
Cet essai redonne des ailes aux Catalans qui enfoncent le clou par K. Chateau : 16-17 (62′)
On n’y croit pas… un tel renversement de situation 🙁
Ce sera ensuite un chassé – croisé de pénalités : 19 – 17, 19 – 20, puis 22 – 20. Mais le ballon de Christopher Hilsenbeck est passé entre les perches, juste avant la sirène.
Renvoi, en-avant catalan non vu par l’arbitre, pénalité vannetaise, et le jeune demi d’ouverture perpignanais, R. Seguy nous crucifie !
Score final : 22 – 23
C’est une énorme déception dans la mesure où nos joueurs ont fait jeu égal avec cette belle équipe catalane et que Vannes a longtemps caracolé en tête.
Saluons la performance et l’engagement de nos joueurs, même s’ils n’ont pas été récompensés à la hauteur de leur investissement.