RC Vannes – USA Perpignan 22 – 23

Quand Cris Hilsenbeck passa la pénalité à la 79eme minute et 45 secondes pour un 22 – 20, La Rabine exulta mais c’était sans compter sur d’interminable arrêts de jeu que Mr Ramos prolongea jusqu’à la pénalité gagnante de Seguy.

Dur dur pour un quinze Vannetais qui se mit à la hauteur de son adversaire du jour qui compte parmi les grosses écuries du Championnat.

L’essai de Lutumailagi avait donné beaucoup d’espoir et avec les pénalités de Moeke, le score de 16 – 3 à la 45eme minute laissait présager une victoire Bretonne mais il n’en fut rien car Joeli prit un carton jaune sévère et l’USAP en profita pour marquer 17 points.

On connait la fin de l’histoire.

Patrick Arlettaz, le coach de l’USAP,  après le match, reconnaissait la valeur du RCV

« J’ai beaucoup d’estime et de respect pour ce club de Vannes, ses entraîneurs et ses joueurs, je ne doute pas de leur maintien en Pro D2 car ils nous ont donné beaucoup de fil à retordre.

Chez nous, il y avait pas mal de fébrilité après une semaine difficile suite à l’annonce de la maladie de Potgieter, mais on s’est bien repris en seconde mi-temps. »

lleroy charge Photo M.Renac

 

RC Vannes – USA Perpignan 22 – 23 (10 – 3)

8000 Spectateurs
Arbitre : M. Ramos (Comité du Languedoc).
RCV: 1 essai Lutumailagi (22’) ; 3 pénalités Moeké (40’, 45’), Hilsenbeck (80’) ; 1 transformation Moeke (23’).
USAP : 2 essais Cocagi (57’) Chateau (61′); 2 transformations Seguy (58’ 62′) ; 3 pénalités Selponi (35’) ; Seguy (69’, 80’+3)
Carton jaune. Vannes : Lutumailagi (57’); Perpignan : Walcker (74’).
RCV : 15. Bouthier ; 14. Lutumailagi ; 13. Pic ; 12. Hickes ; 11. Duplenne (Le Bourhis 58’) ; 10. Moeke (Hilsenbeck 67’) ; 9. Le Bail ; 8. Vosawaï (cap) ; 6. Abiven (Cramond 51’); 7. Blanc-Mappaz ; 5. Maizuradze (Jones 40’) ; 4. Delangle (Radrodro 65’) ; 3. Dumas (Tafili 51’); 1. Ishchenko (Sénéca 77’) ; 2. Leafa (Cloostermans 20’).

USAP 15. Bousquet ; 14. Torfs ; 13. Mafi ; 12. Cocagi ; 11. Faconnier (Seguy 52’) ; 10. Selponi ; 9. Deghmache (Ecochard 56’) ; 8. Lemalu ; 6. Faleafa (Chateau 52’) ; 7. Brazo ; 5. Botha (Labouteley 61’) ; 4. Eru ; 3. Boutemanni (Muller 40’); 1. Forletta (Walcker 56’) ; 2. Seilala-Lam (Carbou 41’).

Joeli l’acrobate Photo M.Renac