RC Vannes – Perpignan 19 – 21

Dur, dur!

Le RC Vannes s’incline à une minute de la fin

Photo Damien Kilani

 

Le sort a été cruel pour le RCV avec un drop de Suchier à une minute de la fin qui a donné la victoire aux Catalans.

La belle série des Bretons a été interrompue dans une rencontre de haut niveau, où les deux équipes n’ont jamais rien lâché.

La première période a été dominée par les  Vannetais qui ont pris l’avantage à la marque avec des pénalités d’Hilsenbeck, et un essai de Blanchard à la suite d’un maul parfaitement joué.

Essai de Blanchard Photo Damien Kilani

Dommage cette action en fin de mi-temps où une accélération de Dubreuil aurait mérité un meilleur sort pour nous donner un avantage plus conséquent.

Jaminet avec 4 pénalités à laissé son équipe dans le match, et après le repos, rien n’a été facile pour les Vannetais qui ont subi la pression de leurs adversaires.

Hilsenbeck nous donna bien 7 points d’avance, mais la suite fut difficile, les visiteurs revenant au score par Jaminet avant le drop assassin de Suchier.

Triste triste pour nos couleurs, dans une Rabine bien vide.

Mais le RCV a toujours démontré qu’il savait surmonter ses déceptions.

Et il a mérité l’estime de Patrick Arlettaz, entraîneur de Perpignan :

« J’ai beaucoup de respect pour cette équipe de Vannes et pour son entraîneur. Ils travaillent bien. Gagner ici, c’est une preuve de notre solidité. J’estime beaucoup cette équipe, donc cette victoire compte beaucoup. »

Ce respect, Arlettaz l’a démontré encore plus, quand il s’est baissé pour ne pas empêcher une relance sur une touche rapide des Bretons.

Chapeau Patrick!

Vannes / Perpignan 19 – 21 16 – 12 à la mi-temps
Arbitre : M. Dufort (Côte Basque-Landes) Stade de la Rabine.
Pour Vannes 1 essai Blanchard 29e, 1 transformation, 4 pénalités Hilsenbeck 6e, 18e, 34e, 50e
Pour Perpignan 6 pénalités Jaminet 21e, 26e, 37e, 42e, 54e, 73e, 1 drop Suchier 79e
Vannes 15 Popelin — 14 Dubreuil, 13 Holder, 12 Burgaud, 11 Duplenne —10 Hilsenbeck, 9 Pages —7 lachizzi, 8 Edwards, 6 Abiven —5 Picquette, 4 Marks —3 Tafili, 2 Blanchard, 1 Abraham. Remplacements : 45e : Holder par Curtis ; 46e: Tafili par Kite ; 56e : Abraham par Seneca ; 63e : Blanchard par Beziat, Picquette par D. O’Shea, lachizzi par Bolenaivalu, Pagès par Cazenave ; 77e : Kite par Tafili.
Perpignan 15 Jaminet —14 Pujol, 13 Taumoepeau, 12 Tilsley, 11 Dubois —10 Suchier, 9 Deghmache —7 Chouly, 8 Pelepele Lemalu, 6 Faleafa —5 Roussel, 4 Faasalele — Kubriachvili, 2 Velarte, Walcker. Remplacements : 25e : Faleafa par Chateau ; 35e : Chateau par Faleafa ; 41e : Lam par Velarte ; 60′ : Faleafa par Chateau, Walcker par Lotrian ; 65e : Roussel par Labouteley.

Repartir du bon pied Photo Michel Renac