RCV/USC : 22 – 25

Défaite à la dernière minute.
Il y a des soirs où rien ne va, un adversaire pugnace, un RCV qui a eu du mal à mettre son jeu en place, un arbitre incohérent qui donne un carton jaune à Stoltz pour un en avant volontaire et qui ne fait pas la même chose pour un Carcassonnais…
C’est vrai aussi qu’après une première mi-temps bien maîtrisée où, à part les fulgurances de Bouthier, il manqua un brin de folie chez les locaux pour emballer la rencontre, on tomba ensuite dans le piège carcassonnais.

Les deux cartons jaunes ajoutés aux difficultés en mêlées n’arrangèrent pas les affaires des Vannetais.

Quand on fait la somme des circonstances défavorables qui nous empoisonnèrent l’existence, on se dit que les trois points qui firent la différence aurait pu être comblés.

Il faudra oublier cette rencontre hachée et se projeter sur les prochains matches.

Le film du match
On sentit que dès le début de la rencontre, les visiteurs étaient venus pour embrouiller les cartes.
Échauffourées sur la première mêlée, agression sur Stoltz, tout pour empêcher le RCV de développer son jeu.

Un carton à Bissuel, les premières pénalités de Moeke et Latorre, et malgré les prises de risque d’Anthony Bouthier, on sentait quand même que la soirée ne serait pas de tout repos.
Heureusement, les Audois multipliaient les petites fautes, et montraient beaucoup de fébrilité due à leur agressivité permanente.
Burgaud profita d’une perte de balle adverse pour filer entre les perches, et le RCV avec un Moeke à cent pour cent se retrouva même à 16 – 6 avec 10 points d’avance à la demi-heure de jeu.
Après le repos, les Audois en remirent une couche et là, on commença à piocher.
Un premier carton pour Stoltz pour un « petit » en-avant volontaire, un autre pour Garcia que ses adversaires cherchaient à mettre à la faute….
Et à 14 durant 20 minutes, avec des décisions pas toujours cohérentes en mêlée de Mr l’arbitre, un essai de pénalité et Carcassonne passa devant.

Moeke égalisa à 8 minutes de la fin, mais les arrêts de jeu furent cruels avec cette pénalité sur mêlée après la sirène.
Et Latorre ne se fit pas prier…

rcvuscbo

Détail des actions du match ici

RC Vannes – US Carcassonne : 22-25 (19-12)

Arbitre : M. Dufort. 6000 spectateurs

Vannes. 1 essai de Burgaud (24’), 1 transformation de Moeke (25’), 5 pénalités de Moeke (6’, 15’, 29’, 35’, 72’), 2 cartons jaunes Stolz (50’), Garcia (61’).

Carcassonne. 6 pénalités de Latorre (9’, 21, 33’, 39’, 51’, 80’), 1 essai de pénalité (61’), 1 carton jaune Bissuel (15’).

Vannes. Bouthier – Pic, Mourot (Gougeon, 45’), Burgaud, Pic – Moeke, Payen (cap) (Roussarie, 66’) – Stolz (Kafotamaki, 60’), Vosawaï (Jadot, 61’), Bolenaivalu – Lagioiosa, Delangle – Garcia, Garcia Veiga (Cloostermans, 51’), Phelipponneau (Fry, 49’). Entraîneur : Jean-Noël Spitzer et Wilfrid Lahaye.

Carcassonne. Jasmin – Lazzarotto (Brana, 49’), Berchesi, Marrou (Brana, 36’, Marrou, 40’), Bettencourt – Latorre, Raynaud (Domenech, 73’) – Etien (Koffi, 54’), Tuinukuafe, Gimeno (Domolailai, 62’) – Tisseau (Lainault, 68’), Roidot – Telefoni (Bordewie, 54’), Bissuel (cap) (Sauveterre, 54’), Ursache (Paiva, 62’). Entraîneurs : Nicolas Nadau et Mathieu Cidre.