RC Vannes Biarritz Olympique 24 – 27

RC Vannes Biarritz Olympique 24 – 27

Bonus défensif

 

 

______________________________________________________________________________

Jean Noël Spitzer

« C’est toujours une déception de perdre à domicile mais notre série devait s’arrêter. Biarritz a été meilleur, plus de maîtrise, plus de justesse technique et a breaké. Nos performances sont moyennes depuis quelques matchs et aujourd’hui on manquait d’énergie pour combler les espaces et accélérer. On manquait aussi de talent pour ajuster quelques gestes. Notre conquête a pesé et les joueurs sont revenus proche au score mais ce seul secteur n’est pas suffisant.
Il y’a diverses raisons mais notre énergie doit rester axée sur ce qu’on peut maîtriser, pas le reste. La saison ne s’arrête pas à ce match, à nous de regagner vite pour rester dans la course. »

______________________________________________________________________________

Le RCV s’est incliné à La Rabine face à la botte de Bernard, mais prend quand même le bonus défensif grâce à une bonne seconde mi-temps.

Pourtant auteurs de 4 essais contre 2, les Vannetais ont été trop pénalisés pour l’emporter, Bernard marquant 5 pénalités qui ont pesé lourd sur le score final.

En première mi-temps, on n’a pas été assez  précis en conquête et on l’a payé cher malgré un essai de Kité.

Biarritz a été efficace sur deux actions d’avants avec des essais de Millar et Armitage.

Après le repos, on est bien revenu dans la partie avec deux essais de piliers, Kité encore et Tafili suite à des ballons portés et un autre de  Duplenne en bout de ligne.

Gwena fêtait ainsi son 150eme match sous  nos couleurs.

Revenus à 24 – 27 à 8 minutes de la fin, tout redevenait possible mais les visiteurs allaient monopoliser le ballon dans les cinq dernières minutes et tuer nos illusions.

 

Vannes – Biarritz 24 – 27 (mi-temps 5 – 18)

Stade de la Rabine.
Arbitre M. Datas (Armagnac-Bigorre).
Pour Vannes 4 essais Kité 21e, 51e, 1 essai Tafili 63e, 1 essai Duplenne 72e 2 transformations Le Bail
Pour Biarritz 2 essais Millar 27e, Armitage 40e, 1 transformation Bernard 5 pénalités Bernard 16e, 36e, 44e, 55e, 58e,
1 carton jaune Peyresblanques 50e
Vannes Entraîneur : JN. Spitzer. Équipe 15 Popelin —14 Fartass, 13 Curtis, 12 Bonnefond, 11 Duplenne —10 Hilsenbeck, 9 Le Bail — 7 Goufan, 8 Vosawai, 6 Marks — 5 Picquette, 4 Civetta — 3 Kité, 2 Leafa, 1 Abraham. Remplaçants : Blanchard (16), Neparidze (17), Jones (18), Bolenaivalu (19), Hutteau (20), Burgaud (21), Rabut (22), Tafili (23).
Biarritz Entraîneur : M. Clarkin. Équipe :15 Bouldoire —14 Stark, 13 Vergnaud, 12 Lebraud, 11 Barry-10 Du Plessis, 9 Doubrère — 7 O’Callaghan, 8 S. Armitage, 6 Bernat Girlando —5 Olmstead, 4 Aliouat — 3 Millar, 2 Peyresblanques, 1 Nutsubidze. Remplaçants :Scannait (16), Watremez (17), Backhouse (181, Usarraga (19), Couilloud (20), Bernard (21), Poi (22), Tawake (23).

 

Nos joueurs à l’échauffement

Photos Michel Renac Merci à lui