RC Vannes – Biarritz 14 – 16

RC Vannes – Biarritz 14 – 16

Soirée difficile à la Rabine pour le RC Vannes qui s’incline contre Biarritz.

Dès le début, nos joueurs enchaînent plusieurs attaques, mettant Artru à la faute qui hérite d’un carton jaune pour un en-avant volontaire.
Popelin tape astucieusement la pénalité en direction de Bly qui aplatit en coin
Les deux équipes dominent à tour de rôle mais les défenses tiennent le choc.
Hart puis Popelin deux fois font évoluer le score
On est un peu en difficulté en mêlée, mais on attaque quand même avec beaucoup d’envie.
Malheureusement, on ne peut conclure, et Hart ramène son équipe à 11 à 6.

Après le repos, on démarre bien avec une pénalité de Popelin concluant la domination des Bretons
Mais Symons prend un carton jaune et sur l’action qui suit, Cramond fait le travail et Peyresblanques va derrière la ligne.
Le match est haché, avec des problèmes de vidéo qui perturbent l’arbitre.
Pas mal de pénalités sont sifflées de part et d’autre
On n’est guère avantagé sur un plaquage  haut sur Abraham non sanctionné.
Et rien ne s’arrange avec une pénalité de Bosch, Biarritz passe devant au score 14 – 16
Popelin échoue de peu ensuite, et malgré une dernière incursion dans le camp adverse, les Bretons s’inclinent pour la deuxième fois à domicile.
Il faudra se reprendre à Béziers la semaine prochaine

 

RC Vannes – Biarritz 14 – 16 (11 – 6 mi-temps)

Arbitre : M. David Beun (Provence Alpes Côte d’Azur)
Pour Vannes 1 essai Bly 4eme 3 pénalités Popelin 12eme, 25eme, 49eme
1 carton jaune Symons 53eme
Pour Biarritz  1 essai Peyresblanques 1 transformation Hart 3 pénalités Hart 8eme, 39eme Bosch 73eme
1 carton jaune Artru 3eme
RC Vannes: Rabut – Gratien, Pauvert, Symons, Bly – Popelin (o), Saseras (m) (c) – Iachizzi, Burgaud, Marks – Picquette, O’Shea – Kité, Béziat, Phelipponneau.
Puis : Blanchard, Dumas, Abraham,  Edwards, Cazenave (tous 46eme), Johnson (57eme),Troin(64eme)
Biarritz: Lucu – Barry, Plessis-Couillaud, Saili, Artru – Perraux (o), Hart (m) – Knight, Armitage (c), Jalagonia – Olmstead, Aliouat – Azariashvili, Ruffenach, Millar.
Puis : Peyresblanques, Tcheishvili, Dyer, Cramond (50eme), Couilloud, Bosch, Brosset, Nutsubidze.

Photos de la rencontre