Oyonnax – Vannes, la chronique de Jackie

Une défaite au goût de (presque) victoire …
Car, qui aurait parié sur ce résultat ? 30 – 29


Le RCVannes rencontrait un ex-pensionnaire du Top 14, lequel avait, entre autres, conservé son butteur, Ben Botica, joueur encore décisif, lors de ce match. Mais Jean-Noël Spitzer, fort du recrutement à l’intersaison, entend bien aligner une équipe compétitive à chaque match.
L’entame de match confirme les intentions vannetaises (0-3, 6′). Mais les Oyonnaxiens rentrent dans leur match
(3 – 3, 8’/ 6 – 3, 11′). Rien d’affolant.
Lorsque que l’USO se retrouve à 14 (pour un placage dangereux sur Anthony Bouthier), des espaces vont se libérer, seulement une interception oyonnaxienne permet à B. Botica d’aller à dame ! 13 – 3 (17′)
Cet essai semble plomber les intentions vannetaises. Nos joueurs subissent, commettent des fautes, des imprécisions.
Leur supériorité numérique n’est pas exploitée, Vannes est privé de ballons.
Le score évolue alors en faveur des Haut-Bugistes : 16 – 3, 26′, puis 23 – 3, 36′, 2ème essai en sortie de mêlée.
Mi-temps (23-3)
On se dit qu’Oyonnax mérite effectivement, sa position de favori pour les phases finales.
Nous avons encaissé l’an dernier des scores fleuves lors de 2 ou 3 déplacements chez les « gros ». L’histoire va-t-elle se répéter ?
Lorsqu’Oyonnax se retrouve, à nouveau, en infériorité numérique dès le retour sur la pelouse (41′) et que Christopher Hilsenbeck grappille 3 points (23 – 6, 42′), le chemin va être long…
Mais « les mouches ont changé d’âne ».
3 points de plus dans l’escarcelle bretonne (23-9, 45′) lorsque Vannes confisque un ballon en touche, Fredrick Hickes récupère un ballon à suivre et aplatit !!! 23-16, 51′
La physionomie du match n’est plus du tout la même, le RCVannes impose sa loi, en mêlée, en touche (23 -19, 60′).
La précision au pied de C. Hilsenbeck nourrit de nouveaux espoirs (23 – 22, 63′).
Vannes a infligé un 19 – 0 à son adversaire en 20 minutes !
Cependant, les Haut-Bugistes se rebellent in extrémis, nous privent du bonus défensif et obtiennent le bonus offensif : 30 – 22 (68′)
Il reste 12 minutes pour revenir au score.
76′ pénaltouche vannetaise qui ne donne rien…
80′ dernière pénalité pour Vannes. C. Hilsenbeck trouve…le poteau ! Mais nos joueurs récupèrent le ballon, Anthony Bouthier passe trois adversaires et marque !
Score final : 30 -29 (3 essais à 2)
Saluons cette belle performance et, une fois n’est pas coutume, celle du jeune espoir Kitione Kamikamica, 3ème ligne, omniprésent dans le jeu.
Nous retrouverons, enfin, notre stade de La Rabine, vendredi 31 août, où nous recevrons Nevers, à 20 h.
Soyons nombreux !

Résume Vidéo Oyonnax – Vannes