Nevers RC Vannes 24 – 21 le bonus defensif au RCV

Bonus défensif pour le RCV qui aura marqué deux essais dans les 3 dernières minutes.

A part ça, une partie qui ne restera pas dans les annales, mais le forcing de la fin du match démontre que les Bretons ne lâchent jamais rien et ramènent deux points de leurs deux rencontres à l’extérieur.

Finalement, pas si négatif que ça!

Jean-Noël Spitzer:  » On prend un bonus défensif et, dans ce championnat, c’est un bon résultat. C’était compliqué de prendre plus. Mais on a trouvé les ressources pour revenir. En plus, il fallait aller deux fois dans l’en-but pour marquer un essai…
Le match se joue sur la ligne d’avantage. Nevers est une équipe très dense et c’est difficile de trouver des espaces et d’avancer. »

Le retour de Varo Masuiradze qui protège Lleroy Cloostermans Photo Michel Renac

La Chronique de Jackie

Nevers – Vannes

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas
Si le point de bonus défensif obtenu la semaine dernière avait un goût de « trop peu », celui de ce vendredi 25 août est un « ouf » de soulagement.
En effet, nos joueurs n’ont pas livré la même prestation. A leur décharge, une équipe de Nevers qui jouait son premier match de Pro D2 devant un public très enthousiaste, un budget à la hauteur de ceux de Perpignan ou Biarritz…
Pourtant, c’est Vannes qui ouvre les hostilités, occupation du terrain, ballons subtilisés en touche, mais jeu non abouti. C. Hilsenbeck ouvre malgré tout le compteur à la 14′ : 0-3, il est suivi, peu après, par l’arrière neversois, un Breton d’origine (Loïc Le Gal) ! 3-3
Lorsqu’à la 25′, l’Uson inscrit son 1er essai, on commence à craindre une mainmise bourguignonne sur le match (10-3), mais notre ouvreur réduit l’écart par une pénalité suivie d’un drop.
A la mi-temps, le score de 10 – 9 permet tous les espoirs.
La seconde mi-temps sera pour Nevers, tout en puissance : 17-9 (51′), puis 24-9 (67′). L’Uson tient alors son bonus offensif. Dans les tribunes, les supporters bretons craignent d’assister à une 1ère « vraie » défaite mais tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin, rien n’est perdu.
La preuve, nos joueurs ne manquent pas de ressources mentales : une belle mêlée les amène dans l’en-but (73′). Essai refusé pour K. Burgaud, mais ce n’est que partie remise. 5 minutes plus tard, L. Cloostermans aplatit suite à un ballon porté… On ne voit rien, l’arbitre non plus ! Après avis de son juge d’en-but, essai accordé !!! (24-14, non transformé)
Mais l’hésitation de l’arbitre nous a privés d’une explosion de joie. Ce qui ne sera pas le cas, alors que la sirène a retenti, lorsque Nevers tente de retrouver son bonus offensif (à 13 contre 15), se fait confisquer le ballon. Suite à un contre, JB Pic remonte le terrain, effectue une jolie chistera pour M. Le Bourhis qui obtient le bonus défensif ! (24-21, transformé par J Le Bail)
Quelle fin de match ! Un Neversois en tape le ballon de dépit.
Dans la compétition du maintien qui concerne les deux clubs, Nevers vient, en effet, de perdre deux points : celui du bonus offensif, puis nous concéder le bonus défensif.
Bilan : deux matchs à l’extérieur, 2 points. Massy a fait mieux avec 6 points et son match tonitruant à Carcassonne. Mais dans l’immédiat, Aurillac et Narbonne sont à la peine.
Pour nous, comme pourrait le dire Jean-Noël (Spitzer),  » n’ayons rien à regretter, jouons avec envie et discipline ».
Gageons que notre équipe mettra ces valeurs en exergue lors de la réception d’Angoulême, vendredi prochain (1er septembre, 20 heures) au stade de la Rabine, notre 1er match de la saison à domicile !

Détail du match sur scorenco

Nevers – Vannes 24 – 21 (10 – 9)

Arbitre Mr Carillo

Pour Vannes 2 essais Cloostermans 77e Le Bourhis 83e 2 pénalités Hilsenbeck 14e, 29e, 1 drop Hilsenbeck 39e

1 transformation Le Bail 83e

1 carton jaune Vosawai 67eme

Pour Nevers 3 essais Herry 25e, Blanc 50e, collectif 67e 3  transformations Le Gal (2), Derrieux , 1 pénalité Le Gal 18e

2 cartons jaunes  71e 78e

RC Vannes : Bouthier– Pic, Hickes, Mourot, Duplenne– Hilsenbeck (o), Payen (m) cap– Radrodro, Vosawaï, Blanc-Mappaz – Delangle, Maisuradze – Dumas, Cloostermans, Fry
puis: Le Bourhis Burgaud, Le Bail Abiven, Jones, Tafili, Ishchenko, Vola.
Nevers Le Gal – Herry, Derrieux, Botakoro, Blanc – Bélie, Bruzutier – Gibouin, Fraser, Bastide – Basson, Chatureau – Garcia, Genevois, Curie. puis : Janaudy , Roelofse , Toleafoa , Quercy , Fabregue , Faleal, Urruty , Merabet .

Jean-Ba sert Maxime pour l’essai Photo M.Renac

Essai du bonus de Maxime Le Bourhis