RCNM/RCV – La chronique de Jackie « Ils ont eu leur revanche ! »

Photo Michel Renac

Ils ont eu leur revanche !
Le match aller avait laissé de bien mauvais souvenirs : 1ère défaite de la saison à domicile, à 2 minutes de la fin. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts (avant d’inonder le terrain narbonnais de ce vendredi) : nos joueurs ont pris de l’assurance et savent qu’ils ne devront leur maintien qu’à eux-même.

La victoire à Albi a été le révélateur d’une nouvelle dynamique : Oyonnax, Aurillac, un point de bonus défensif à Perpignan avec 4 essais marqués. En 15ème position, ce soir, il s’agissait de poursuivre dans le même fil. Pourtant, Narbonne ne s’était incliné que 2 fois à domicile (Albi, en début de saison, et Colomiers), c’est dire que ce ne serait pas une sinécure. Une pluie diluvienne, sur un terrain gorgé d’eau, accueille donc les deux équipes. A l’évidence, on ne pourra pas assister à de grandes envolées de trois quarts.

D’entrée de jeu, notre mêlée fait parler sa puissance, mais c’est le butteur narbonnais qui ouvre le score (3-0, 6′). Lorsque 4 minutes plus tard, les esprits s’échauffent, Narbonne se retrouve à 14. Les Bleu et Blanc en profitent alors, pour lancer le rouleau compresseur : mauls, essai x 2 de S. Anga’aelangi ! 3-12 à la 16ème minute.
Manifestement, les Narbonnais sont démunis tandis que nos Bretons se sont adaptés aux conditions climatiques.
On se dit qu’ils vont peut-être nous rapporter 4 points… mais 80 minutes, c’est terriblement long ! De fait, les hommes de Christian Labit se rebellent : 10-12. Ce sera le score à la mi-temps.

La seconde mi-temps ne verra pas d’essai, des fautes de part et d’autre, mais nos joueurs sont morts de faim, tout en restant lucides et pragmatiques. Malgré quelques erreurs, ils ont la main sur le match. Une défaite nous laisserait un sentiment de frustration totale, mais notre équipe réussit à bien gérer sa fin de match.

Score final : 16-24.

Petite anecdote qui fait déjà beaucoup parler : à la 45′, (10-15), nos joueurs forment un « maul » en sortie de touche, seulement, il est « fantôme » dans la mesure où les Narbonnais refusent de venir au contact. Personne ne bouge jusqu’à ce que l’arbitre nous accorde une mêlée afin que le jeu reprenne !

Albi ayant perdu à Biarritz, nous reprenons la 14ème place avant de recevoir Soyaux-Angoulême, vendredi prochain.

Merci à ce supporter Cathare : « … Vannes… Ils ne se mentent pas eux !!! C’est pas les All Blacks, mais eux ils jouent avec le cœur, la vaillance, une conquête, un buteur, un plan de match simple et efficace… Sont pas venus en se disant on va prendre Narbonne sur leur jeu de mouvement, non ils nous ont pris juste avec ce qu’il faut par temps de pluie…Elle est sympa leur équipe !! Ils trichent pas, ils donnent tout… Ils jouent avec leur points forts, sans se prendre pour d’autres.« 

RC Vannes bat Narbonne 24 à 16 (12 – 10)

Arbitre : M. Delpy (le-de-France). Parc des Sports et de l’Amitié, 2500 Spectateurs

Pour Vannes : 2 essais Angaaelangi (12′, 16′) ; 4 pénalités (41′, 50′, 65′, 72′), 1 transformation Moeke (17′).

Pour Narbonne : 1 essai Navakadretia (27′) ; 1 pénalité (6′), 1 transformation Eadie (29′), 2 pénalités (56′, 61′) Fournil.
Carton jaune Manchia (10′, brutalité).

Narbonne:  Stott – Navakadretia, Plessis (Giorgis, 66′), Eadie, Fekitoa – (o) Dut (Fournil (42′), (m) Rouet – Tameilau (Strauss, 63′), Herjean (cap.), Belzons (Jarmouni, 42′) – Nkinsi (Béziat, 78′), Manchia – Tala’apitanga (Chocou, 50), Deligny, Falatea (Innocente, 66′).

Vannes: Bouthier – Lagarde, Mourot (Trainor, 49′), Hickes, Duplenne (Burgaud, 77′) – (o) Moeke, (m) Coville (Payen, 49′) -De Bruin (cap.), Bolenaivalu,  Abiven – Van Jaarsveld (Delangle, 40′), Lagioiosa – Dumas (Tafili, 40′), Anga’Aelangi (Cloostermans, 49′), Phelipponneau (Bezhiashvili, 70′).

Le détail de la rencontre avec les commentaires de nos supporters ici