Montauban – Vannes 20 – 25, les Bretons énormes à Sapiac

Montauban – Vannes 20 – 25

Énorme exploit de nos Vannetais qui se sont imposés à Sapiac et s’approchent un peu plus de la qualification.

Jean-Noël Spitzer

« Après un match qui avait laissé des traces entre les blessés, les suspendus et la fatigue liée à la débauche d’énergie, ce déplacement à Montauban représentait un challenge évidemment difficile.
On était moins focus que contre Biarritz, avec une préparation différente et on avait décidé de mettre des jeunes et des joueurs qui revenaient de blessure aussi.
On s’était préparé toute la semaine avec beaucoup de sérieux pour faire face et on avait demandé aux joueurs de s’accrocher, de faire le maximum et le résultat va au-delà de ça.
Je n’y croyais pas.
Au repos, on n’était pas content pour ce manque de réalisme. On a des occasions et on ne prend pas les points, on manque deux essais faciles, on défend une pénal-touche n’importe comment et on prend l’essai qui les fait revenir… Je pensais qu’après la mi-temps ce serait dur, ils marquent 10 points, nous, on ne sombre pas…
C’est un peu imprévu mais ça récompense toute cette année de travail, et puis on ne lâche jamais rien,avec l’idée de toujours jouer à fond.
Les chances étaient infimes, mais avec l’état d’esprit qu’on a, le résultat est là. »

Résumé Vidéo

Le Match:

Belle première mi-temps de nos joueurs qui auraient pu mener sur un score plus important.

Dès la 4eme minute, c’est un superbe essai construit des Vannetais avec Chalmers au départ et à l’arrivée.
Hugh fête son retour dans l’équipe.

Cloostermans blessé quitte rapidement ses coéquipiers et est remplacé par Blanchard.

Sur un temps très fort, on échoue de peu, mais sur le contre, Montauban est à deux doigts de marquer et se contente des trois points de Boisvel au quart d’heure de jeu.
Beaucoup de rythme dans ces 20 premières minutes, le RCV imprime le match et Chalmers échoue de peu sur une chistera pour Vulivuli.
On domine en  mêlée, et sur  la pénalité qui suit, le coup de pied de Hilsenbeck passe de peu à coté.
Mais on enchaîne encore, et sur une récupération, on déroule,  Duplenne déborde et sert Curtis qui décale  Popelin qui plonge derrière la ligne, Hilsenbeck  transforme.

On va un peu baisser de pied en fin de mi-temps, après cette grosse domination de nos joueurs dans cette première demi-heure,  Montauban réagit et marque un essai sur un groupé pénétrant (38eme) que Boisvel transforme
10 – 12 à la mi-temps, les Vannetais ont tenu leur rang.

Après le repos,  on souffre face à la réaction des Tarn et Garonnais et Mathy plonge derrière la ligne pour  donner l’avantage à son équipe.

Boisvel transforme (49eme) puis  enchaîne du bord de la touche une pénalité (54eme)
A 12 – 20, on ne se décourage pas et on repart au combat.

Vulivuli échoue à 5 mètres de la ligne sur un en avant, mais Hilsenbeck va ramener le score à 15 – 20 à l’heure de jeu
Notre mêlée met à mal sa rivale, on se dit que l’exploit n’est pas loin.
A force de pousser, le RCV va inscrire un troisième essai par Kamikamica sur un très gros temps de jeu,  transformé par Hilsenbeck (74eme), on prend l’avantage à 22 – 20.
A trois minutes de la fin, Hilsenbeck clôture le score en passant une dernière pénalité avec poteau rentrant.

On va finir en tenant le ballon et en ne lâchant rien!!!

Bravo à l’équipe pour la qualité de son jeu et au Staff de l’avoir préparé ainsi.

On est fier d’être Breton!

Photo Selfie RCV

 

Montauban – RC Vannes 20 – 25 (10 – 12 mi-temps)

Arbitre Mr Datas Armagnac Bigorre

Montauban : 2 essais Van der Westhuizen (38e), Mathy (49e), 2 transformations Bosviel, 2 penalités Bosviel (16e, 54e)
Vannes : 3 essais Chalmers (4e), Popelin (29e), Kamikamica (74e), 2 transformations Hilsenbeck , 2 penalités Hilsenbeck (61e, 77e)

Montauban : 15 Swanepoel — 14 Luatua, 13 Aviata, 12 Mathy, 11 Sayerse —10 Bosviel, 9 Briscadieu — 7 Engelbrecht, 8 A. Domenech, 6 Sousa — 5 Braendlin, 4 Sergueev — 3 Zanon, 2 Van Der Westhuizen, 1 Tekassala. Puis : Guilpin (16), Vanai (17), Esclauze (18), Munoz (19), Lilomaiava (20), Fortunel (21), Cadiou (22), Facundo (23).

Vannes : 15 Popelin — 14 Bly, 13 Curtis, 12 Vulivuli, 11 Duplenne — 10 Hilsenbeck, 9 Cazenave — 7 Chalmers, 8 Kamikamica, 6 Goufan — 5 Picquette, 4 Lagioiosa —3 Maiau, 2 Cloostermans, 1 Kolingar. Puis: Blanchard (16), Vola (17), Cramond (18), Bolenaivalu (19), Menzel (20), Mourot (21), Gougeon (22), Tafili (23).

Photo Crédit Eurosport