Racing 92 / US Agen à 21h à La Rabine

 

 

 

– Racing 92 / SU Agen 

 

Interview de Kévin BLY

 

 

 

 Samedi 5 mai prochain, nous aurons l’honneur d’accueillir un match de TOP14 au stade de La Rabine à 21h qui verra s’opposer le Racing 92 au SU Agen.

 

A cette occasion, nous avons demandé à notre jeune ailier, Kévin Bly de revenir sur ses années franciliennes et de nous parler de ce club qu’il a bien connu :

 

Bonjour Kévin, tu sais que l’on va recevoir les finalistes de la Champions Cup le 5 mai prochain pour le dernier match de la saison régulière de Top14 17/18 à la Rabine.
Qu’est ce que ça te fait de voir ton ancienne équipe venir jouer dans ton stade en Bretagne ?

« J’ai été plutôt étonné quand je l’ai su. Je ne voyais pas le Racing délocaliser son match à Vannes.
C’est une bonne chose, cela va permettre à plus de gens de découvrir le Top 14 et le rugby de très haut niveau. »

 

Toi qui étais dans le groupe Espoirs avec le Racing 92, comment penses-tu que l’équipe va aborder ce match avant leur finale de Champions Cup ?

« Je pense qu’ils vont venir pour gagner. Ça va être un match un peu spécial aussi pour eux puisqu’ils ne seront pas à la U-Arena mais je ne les vois vraiment pas perdre ce match.
Même si c’est le week-end avant la finale de la Champions Cup, ils ne lâcheront pas le match et ils vont vouloir gagner pour continuer d’engranger de la confiance. »

 

 

 

As-tu gardé des relations avec les joueurs et/ou le staff du Racing 92 ?

« Oui j’ai gardé quelques contacts avec des joueurs là-bas tels que Boris Palu, Antoine Gibert et plusieurs autres. Ce sont restés des amis et d’ailleurs, je vais justement en voir certains ce week-end sur Paris puisque je suis rentré en région parisienne pour les vacances. »

 

Quels souvenirs gardes-tu en mémoire de tes années en région parisienne sous les couleurs Bleu & Ciel ?

« Le meilleur souvenir que je garde restera sans aucun doute le titre de Champion de France avec l’équipe Espoirs. Nous avons joué la finale contre l’équipe du LOU Rugby.
Je choisirais celui-ci en tant que meilleur souvenir puisque c’est un titre évidemment mais également parce c’était ma dernière année ainsi que celle d’autres joueurs. Nous étions plusieurs à partir.
Finir sur un titre était le meilleur départ possible pour chacun d’entre nous. »

 

 

 

C’est important pour toi que le très haut-niveau s’exporte en Bretagne ?

« Evidemment que c’est un événement très important. C’est grâce à cela que l’on peut ramener de nouveaux licenciés et développer le rugby sur le territoire breton. Ça va faire rêver des gamins notamment ceux qui viendront découvrir notre stade. Le match, les stars, l’ambiance, tout cela peut leur donner envie de jouer au rugby. »

 

Selon toi, le RC Vannes en TOP14 : rêve ou projet ?

« En vrai, les deux réponses sont possibles… C’est un réel projet pour tout le monde ici et on sent le soutien de tout le monde derrière nous pour y parvenir mais c’est avant-tout un rêve commun.
Nos entraîneurs nous ont fait part de ce projet dès le début de la saison. Ce ne sera pas facile, une montée signifie beaucoup de combat, d’abnégation, de travail et développer tous les secteurs du club mais on se laisse environ 3 ans pour y parvenir. »

 

 

 

Revenons un peu ensemble sur ta première saison sous les couleurs du RC Vannes, comment as-tu vécu ton intégration dans l’effectif ? et ton adaptation en Bretagne ?

« J’ai été très bien accueilli par tous les joueurs. C’est vrai, tous les nouveaux ont été très bien accueillis.
Ici, c’est quand même très différent de la vie parisienne mais c’est bien! J’avais envie de changer d’air. Tout a été positif pour moi et notamment mon intégration pour cette première année. »

 

 

 

Tu as marqué de très beaux essais contre Grenoble et Colomiers notamment, comment juges-tu tes performances ?

« Je suis très content de ma saison. Je ne m’attendais réellement pas à jouer autant. Je pensais faire 8 matchs peut-être avec l’idée de travailler dur à l’entraînement, écouter les conseils des anciens, de l’entraîneur et en profitant des éventuelles blessures des titulaires… finalement j’ai joué 19 matchs cette saison. » 

 

 

 

Qu’est ce qui t’as le plus marqué cette saison ?

« Sans hésitation, je vais dire le public. Même dans les moments difficiles, il nous soutient toujours et nous encourage que ce soit dans notre stade ou sur les réseaux sociaux. Le public breton répond toujours présent et jouer dans ce stade de La Rabine, c’est toujours énorme ! »

 

 

Pour finir, tu es en vacances jusqu’à début juin, quel est ton programme ? un peu de rugby ou tu laisses les crampons au vestiaire ?

« Je vais peut-être faire un peu de rugby et continuer à m’entrainer à la salle mais je vais surtout en profiter pour couper quand même. »

 

 

On te souhaite de bien te reposer pour reprendre fort la préparation physique…

 

L’équipe communication