Le billet d’humeur de Jackie après Dax – Vannes

Vannes force le respect

vannesrespect

Avant match : – distribution de drapeaux aux supporters et curistes (Dax, ville thermale) qui viennent soutenir l’équipe phare du rugby breton.
– mobilisation du club de Pouillon (celui de Pierre Tarance et d’Anthony Bouthier) dont les joueurs venus en masse brandissent allègrement le drapeau breton.
Un match à l’extérieur est toujours à (plus) haut risque, mais il règne une atmosphère bon enfant.
Les Landais nous offrent, en ouverture, une belle prestation de chœur d’hommes.
Mais  lorsque que le match commence, la « bagatelle », c’est terminé !
Nos joueurs subissent en mêlée fermée et dans les mauls. Nous en sommes à 16-0
pour Dax à la 36′, quand on commence à craindre une lente hémorragie.
Mais A. Moecke limite « la casse » en ramenant le score à 16-6 à la mi-temps.

Rien n’est joué.
Nos joueurs sont souvent plus performants en seconde mi-temps.
Mais Dax garde la main sur le jeu, tant et si bien qu’à la 55′, Dax inscrit son 3ème essai, synonyme de bonus offensif : 30-6.
La cabane semble tombée sur le chien, et les supporters bretons commencent à craindre une grosse désillusion.
Mais c’est oublier que nos joueurs ne manquent ni de ressources, ni d’envie : pourtant en infériorité numérique, ils marquent trois essais qui donnent des sueurs froides aux Dacquois.
Dans les tribunes, l’atmosphère a totalement changé, l’allégresse a fait place à l’inquiétude  : 33 -27 à la 74′.
C’est Vannes qui joue à tout va, désormais. Nous y croyons, ça va le faire  !
Mais les Dacquois s’accrochent à leur victoire et jouent la montre. Vannes n’obtiendra même pas le point de bonus défensif qui n’aurait pas été volé.
Interview de Califano suite à sa venue à Vannes.