La pelouse de La Rabine classée 5ème !

En Automne 2016, des analyses de la performance des pelouses professionnelles ont été menées par la LNR dans tous les clubs de Top14 et ProD2. Le Stade de La Rabine a été classée à la cinquième position du circuit professionnel et deuxième de la Pro D2 derrière Biarritz.

Pour Fabrice Lejeune, Responsable du Stade de la Rabine depuis 1998, cette 5ème place est « un réel plaisir car notre travail est récompensé ». En effet, derrière une si belle pelouse il y a évidemment toute une préparation : au moins 2 ou 3 personnes, des interventions extérieures et du matériel lourd.

Pour la préparation, les agents sont totalement dépendants de la météo : interventions comme choix du matériel doivent être adaptés au temps capricieux de la Bretagne. Ensuite, le travail est réparti entre tous. Au programme, traçage, tonte, montage/démontage du matériel sportif… Et ce n’est pas tout ! Après les matchs du RC Vannes, les hommes de La Rabine restent chouchouter la pelouse parfois jusqu’à 1h30 du matin. Le reste du groupe prend le relais dès le lendemain matin pour préparer l’accueil des joueurs de foot dans la soirée.

Un grand bravo donc à la municipalité ainsi qu’à ses agents qui se démènent au quotidien  pour que les rencontres soient toujours aussi belles à La Rabine !

David Robo, Maire de Vannes a souhaité dire un mot sur ce beau résultat et féliciter ces hommes et femmes qui oeuvrent quotidiennement au sein du Stade : « C’est une très grande fierté d’être aussi bien classé pour une première année. Nous avons en plus une particularité que d’autres clubs n’ont pas. Au-delà d’avoir un terrain en gazon naturel qui est plus difficile à entretenir qu’un hybride à cause des conditions météo notamment, deux équipes se partagent le terrain : le RC Vannes pour le rugby et le VOC pour le foot. C’est donc un véritable exploit de la part de ces jardiniers que d’avoir réussi à conserver une pelouse d’une telle qualité. Ce sont des amoureux de leur métier et de La Rabine qui travaillent avec beaucoup de passion, depuis plus de 10 pour certains, pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles. C’est une fierté d’être leur patron »

Le passage à une pelouse hybride qui va s’effectuer dans les mois à venir est l’un des nombreux changements prévus pour La Rabine (nouvelle tribune, suppression des grilles…) pour se rapprocher encore davantage d’un « stade à l’anglaise »

Une partie des agents en charge de La Rabine