La Chronique de Jackie

Grenoble – Vannes 20/10/17
Quand Vannes s’essaie au rugby à XIII …

Anthony Bouthier le slalomeur Photo M.Renac

L’exercice est périlleux, surtout face à Grenoble, 1er ex-aequo avec Montauban, avant la rencontre.
Car ce sont bien ces, presque, 20 minutes qui ont plombé le score.
Pourtant d’entrée de jeu, nos joueurs sont dans leur match. Mais la 1ère mêlée annonce la couleur : pénalité contre Vannes.
12′, Gwenaël Duplenne, qui tape à suivre, nourrit tous les espoirs. Vannes obtient une mêlée à 5 m, mais ce n’est pas dans ce domaine qu’il faudra construire le jeu… Nouvelle pénalité…
15′, Anthony Bouthier écope d’un carton jaune, (G 3-V 0) suivi 2 minutes plus tard par Eremasi Radrodro. Grenoble met du temps à réagir mais emballe la mécanique et le compteur affiche 15-0 lorsque nous sommes à nouveau 15.
Sur une action grenobloise, L. Dupont semble faire un en-avant, les joueurs bretons se sont arrêtés mais l’arbitre laisse jouer et permet à Grenoble d’inscrire son 3ème essai (22-0, 31′).
L’addition commence à peser (29-0, 38′) lorsque Anthony Bouthier sert Gwenaël Duplenne qui aplatit entre les poteaux après la sirène : 29-7
Un essai vannetais qui « fait beaucoup de bien à la tête » !!!
Même si le score n’est pas flatteur, on peut espérer que l’expression « no scrum, no win » ne se vérifie pas toujours, à l’image de Montauban à Vannes, le week-end dernier.
Il va falloir trouver d’autres solutions…
Jouer avec envie, sans complexe
Et c’est ce que font nos joueurs dès le retour des vestiaires. Vannes a remis la main sur le ballon. L’essai de Kevin Bly, ailier de 21 ans, qui s’échappe le long de la touche nous redonne des couleurs : 29-14, 52′.
Lorsque le centre grenoblois (Hunt) est sanctionné d’un carton jaune (53′), on commence à y croire : les Isérois ne sont plus dans le match.
Anthony Bouthier confirme par un contre qu’il bonifie sans problème : 29-21 (57′).
4 essais (Grenoble) à 3 (Vannes)
Vannes vient d’imposer un 21-0 à Grenoble en moins de 20 minutes !
Mais la mêlée, souveraine, de Grenoble reprend ses droits : 32-21 (61′)
Grenoble trouve les espaces et enfonce le clou : 39-21 (64′)
4 minutes plus tard, Vannes se retrouve à 14, puis, à nouveau 13 (69′). Les Isérois n’en demandent pas tant, mais en profitent bien : 44 -21, puis 51 -21 (73′)
Faudra-t-il boire le calice jusqu’à la lie ?
Nos joueurs s’accrochent cependant : pénaltouche pour Vannes. Eremasi Radrodro aplatit (ou pas ?) dans l’en-but. Les Grenoblois contestent la validité de l’essai. L’arbitre l’accorde : 51-28 (77′)
Mais la mêlée iséroise impose sa loi, une dernière fois : 58-28, score final.

Un score lourd, mais retenons que notre équipe a, malgré tout, marqué 4 essais, avec une équipe remaniée (blessés, turn-over), face à un ex-pensionnaire du Top 14, dont l’objectif est d’y remonter immédiatement.
Saluons les bonnes prestations des jeunes joueurs Espoirs (entre autres) tels Kévin Bly qui marque le 2ème essai ou Lucas Ollion, demi de mêlée, qui a plongé dans le bain de la Pro D2, dans des conditions extrêmes.
Merci à notre équipe qui a, comme toujours, fait preuve d’intelligence, d’endurance et d’envie de jouer.
Prochaine rencontre : nouveau déplacement, à Massy, club avec lequel nous avons des relations (amicales) de longue date, vendredi 27 octobre, à 20 h.
Mais sur le terrain, seul le meilleur gagne…
Pour rappel, Massy est 8ème avec 20 points, Vannes 13ème (15 points).