La Chronique de Jackie, Vannes signe sa 1ère victoire à l’extérieur.

Carcassonne-Vannes 10/11/17
Vannes signe sa 1ère victoire à l’extérieur.

Et creuse un peu plus l’écart avec un concurrent direct au maintien.

C’est gagné Photo M.Renac

C’était bien un objectif affirmé : « faire quelque chose dans l’Aude… », mais les intentions étaient les mêmes à Massy, Béziers…
En outre, les Carcassonnais ont mis à mal Grenoble qui n’a gagné qu’in extremis, le week-end dernier. Même si les Jaune et Noir sont derniers de la compétition, ils ne lâcheront rien et entendent bien vaincre un adversaire à leur portée.
Pour nous, il s’agit de réaliser une performance qui soudera un peu plus le groupe, confirmera la victoire face à Dax et nous évitera d’être distancés par les autres clubs visant le maintien.

Une 1ère mi-temps vannetaise
C’est sous un crachin qualifié de « breton » que se déroulera le match.
Une première mi-temps quasiment à sens unique pour Vannes : occupation territoriale, touches audoises confisquées, pression offensive et défensive.
16′ : le pack vannetais pilonne la ligne d’en-but audoise. Oleg Ishchenko aplatit (ou pas ?) au pied du poteau : essai non validé.
Le compteur affiche 3 – 6 lorsque Carcassonne jouant à 14, Vannes engrange deux essais d’Alexandre Mourot (27′) et Gwenaël Duplenne (31′) : 3 -20. Cette première demi-heure s’annonce prometteuse, mais c’est au tour de Vannes de jouer à 14 et Carcassonne obtient un essai de pénalité à la 39′.
Score à la pause : 10 – 20.
La victoire est en bonne voie, mais rien n’est joué. La seconde mi-temps se jouera contre le vent, l’heure de jeu nous a, parfois, valu quelques déceptions, bref, pas d’euphorie avant le coup de sifflet final.
Un essai salvateur
Les botteurs commencent par se rendre la politesse, 13-20 puis 13-23 lorsque Vannes se retrouve à nouveau à 14, ce qui remotive Carcassonne : essai du pilier audois (20-23, 55′)
Le vent est en train de tourner côté audois, lesquels menacent dangereusement notre en-but lorsque sur une maladresse, Carwyn Jones récupère le ballon, transmet à Fredrick Hickes lequel sert Joeli Lutumailagi.
C’est Byzance ! Du champ, « seulement » deux ou trois joueurs adverses sur son chemin, il n’en faut pas plus pour permettre à Joeli d’atteindre la terre promise, à 60 mètres, pour la plus grande joie des supporters vannetais qui voient là, non seulement l’occasion d’assurer le score mais surtout un renversement de vapeur. Car cette action est dévastatrice pour le moral audois !
63′ : 20 -30
Il serait bon de garder le ballon désormais, mais c’est chose quasi impossible durant 17 minutes.
Effectivement, Carcassonne, qui joue son va-tout, marque à 3 minutes de la fin : 27-30.
Mais ce seront les derniers points de la soirée.
Vannes valide joliment ce déplacement en ramenant 4 points.
Nos joueurs vont pouvoir profiter sereinement de leur pause avant de recevoir Perpignan jeudi 23 novembre à 20h45 devant les caméras de Canal +.
Selon le site de la LNR, nous sommes 9ème, mais à égalité de points avec Massy, Bayonne, Dax, Angoulême (24 points), et seulement à 3 points de Narbonne, 15ème. C’est dire que le championnat est toujours aussi incertain.
Un point réconfortant, le classement britannique, qui prend en compte les bonus et comptabilise différemment les victoires ou défaites selon le lieu de la rencontre (à l’extérieur ou pas), nous situe à la 8ème place.

Le ressenti de Jean-No Spitzer

La joie dans le Vestiaire Photo M.Renac