La Chronique de Jackie Vannes – Provence Rugby

Un bloc à 13 points (3 victoires en 4 matchs)

Pour ce dernier match de la 5ème période, la victoire était impérative pour continuer à prétendre au Top 6. Vannes (7ème) recevait Provence Rugby (13ème), un club en difficulté depuis le début de l’année 2020. Mais les conditions climatiques, très humides, ne laissaient pas présager un match avec de grandes envolées.

_________________________________________

Le 1er quart d’heure nous offre surtout un échange de coups de pieds où les défenses annihilent les séquences offensives. Enfin, Christopher Hilsenbeck ouvre le score : 3 – 0, 14′.
Lorsque Pierre Popelin tape un ballon à suivre dans l’en but, suite à une belle séquence offensive, on vibre, mais il ne peut aplatir…
Faute de pouvoir passer, les buteurs sont mis à contribution (6 – 0, 24′ / 6 – 3, 30′).
Notre touche est déficiente ce soir, impossible de construire ces mauls qui nous réussissent souvent bien.
Le public ne comprend pas toujours les décisions arbitrales et en perd son habituel fair-play…
Enfin, en sortie de mêlée, Pierre Popelin perce, relayé par Faraj Fartass. Jules Le Bail récupère le ballon et passe à Christopher Hilsenbeck qui file dans l’en-but ! (13 – 3, 36′)
Provence Rugby réduit l’écart, peu avant la mi-temps : 13 – 6
Les supporters ne savent trop que penser. Nos joueurs répondent présent en défense, mais notre mêlée a été beaucoup sanctionnée, sans parler de notre touche inefficace. Difficile dans ces conditions, (sans parler de la pluie qui s’est, à nouveau, invitée) de mettre son jeu en place.
La seconde mi-temps sera très peu prolifique. Vannes privilégie l’occupation du terrain au pied.
Une belle séquence offensive vannetaise est jugulée par la défense provençale, hors-jeu. Christopher rajoute 3 points (16 – 6, 52′). Nous sommes à l’abri d’un essai…
Provence s’empare du ballon sans réussir à franchir notre défense hermétique. Leur mêlée est, à son tour, sanctionnée…
À l’heure de jeu, malgré les coachings, la fatigue se fait sentir, les imprécisions se multiplient, mais le combat reste rugueux.
À 3 minutes de la fin, on se dit que la victoire semble acquise, de haute lutte. Nos joueurs tentent, cependant, une dernière pénaltouche, en vain.
Score final : 16 – 6

_________________________________________

L’essentiel est là, les 4 points de la victoire qui nous ramènent provisoirement à la 6ème place.
Alors que l’infirmerie se remplit à nouveau, notre équipe n’a pas failli dans le combat. Elle garde cette invincibilité à domicile qui commence à marquer les esprits.
Mais comme les supporters sont toujours plus exigeants… Si nous sommes dans le Top 6, au soir de la 30ème journée, il nous faudra une mêlée et une touche plus conquérantes que celles de ce soir pour exister.
Nous n’en sommes pas encore là…

_________________________________________

Prochain match, vendredi 14 février à 20 h 45, nous recevrons Biarritz.