La Chronique de Jackie. Comment faire exploser de joie ses supporters ?

Comment faire exploser de joie ses supporters ?
En réalisant un match comme celui-ci : deux mi-temps, deux visages.

Une 1ere mi-temps catastrophique
Si Vannes réalise une bonne entame de match (3 -0, 6′), dès la 1ère incursion neversoise, son ailier va à dame ! (3 – 7, 8′). Nevers n’est pas venu pour faire de la figuration, premier avertissement.
Ashley Moeke permet de coller au score (6 – 7, 13′), mais l’USON envoie du jeu et franchit encore la ligne ! (6 -14, 18′).
Notre défense manque d’agressivité, les touches ne sont pas assurées. Est-ce la pression, les dernières défaites, encore dans les têtes ? Toujours est-il que les temps forts vannetais n’aboutissent pas, mais nous permettent de grappiller quelques pénalités (9 -14, 24′)
Nevers, en revanche marche sur l’eau avec ses « gros » : groupé pénétrant, essai ! (9 -19, 30′)
Enfin, le vent de la révolte semble souffler sur la Rabine lorsque Gwénaël Duplenne valide une très belle action des trois quarts (16 -19, 36′). Mais impossible de se réjouir, un coup de pied de dégagement redonne la balle à Nevers qui enfonce le clou par son Fidjien Raisuque.
Mi-temps : 16 – 26. Vannes a encaissé 4 essais !
Les supporters sont médusés mais partagés : « ils vont se reprendre… on va perdre… »
Notre équipe est méconnaissable. On compte sur le staff pour donner des pistes de solutions dans les vestiaires.
Un deuxième acte exceptionnel

Essai de Duplenne Photo M.Renac

45′, le RCVannes inscrit 3 nouveaux points 19 – 26. Le coaching aidant, nos joueurs retrouvent des couleurs, à l’image d’Anthony Bouthier qui nous offre une course dont il a le secret, et sert Gwénaël Duplenne qui aplatit ! (26 – 26, 55′)
C’est le tournant du match. Une nouvelle pénalité permet à Vannes de mener au score pour la 1ère fois du match à l’heure de jeu : 29 – 26.
Vannes accélère : 62′, Frederic Hickes met la défense neversoise en défaut et transmet à Leeroy Cloostermans qui marque le 3ème essai vannetais ! 34 -26
Ce n’est plus la même équipe, les tribunes donnent de la voix, l’ambiance est surchauffée, malgré la température.
Il reste une vingtaine de minutes, mais Nevers n’y arrive plus. La pression est vannetaise.
Deux gros temps forts vannetais n’aboutissent pas, mais à la 79′, c’est Nevers qui utilise ses dernières cartouches pour obtenir un point de bonus défensif.
En vain : une dernière touche pour Vannes à 5 m de notre ligne. Même si la victoire est acquise, un essai adverse à la dernière minute rappellerait de mauvais souvenirs. On retient notre souffle. Andrew Cramond capte (difficilement) le ballon mais cette fois, nos joueurs vont le garder au chaud en attendant la sirène.
C’est une explosion de joie qui résonne dans le stade. Vannes a renoué avec la victoire en infligeant un 18 – 0 à Nevers !
Score final : 34 – 26
Si le maintien n’est pas encore assuré, la 11ème place, à 8 points de Carcassonne, premier relégable, nous donne un peu d’air avant le déplacement à Biarritz, vendredi 2 mars.

Jackie Spegagne