La Chronique de Jackie

Provence-Rugby – RC Vannes 24 – 10

Que de frustration !

Si Vannes démarre la partie, le pied au plancher, cela ne dure que 4 minutes. Dès la 1ère mêlée, nous sommes pénalisés et l’artilleur local (Florent Massip) ne tremble pas (3 – 0, 7′).
Les fautes vannetaises s’enchaînent, le score évolue inexorablement (6 – 0, 11’/ 9 – 0, 17′). Pour autant, nos joueurs ne veulent pas subir. Ils ont enfin investi le camp aixois, lorsque qu’un maul breton, en sortie de pénaltouche, ne progresse pas. Les Aixois se sont mis à la faute.
Christopher Hilsenbeck débloque enfin notre compteur (9 – 3, 27′).
Mais la suite de cette première mi-temps sera laborieuse, notre mêlée est toujours sanctionnée, à tel point que nos joueurs se retrouvent à 13 à la 35ème minute ! Deux cartons jaunes que le botteur aixois a exploités (12 – 3, 33’/ 15 – 3, 37′).
Dernier acte de cette première période, Christopher Hilsenbeck peut réduire la marque… En vain !
Mi-temps : 15 – 3

Certes, le score n’est pas catastrophique, mais vu le nombre de fautes signalées et notre souffrance en mêlée, il est difficile d’être serein… Allons-nous voir le cours du jeu évoluer, à défaut de s’inverser ?
Ce n’est pas le cas au retour des vestiaires. Cette fois, c’est dans un ruck que Vannes est sanctionné.
41′ : 18 – 3
43′ : Nick Abendanon tente une belle percée au pied, mais la défense provençale ne se laisse pas surprendre.
On jubile lorsque Vannes récupère une touche perdue par les Aixois mais elle sera mal exploitée.
Le banc vannetais apporte, alors, de la fraîcheur et, peut-être, plus d’audace.
51′ En sortie de touche, Andrew Symons perce, mais se blesse et ne peut transmettre son ballon.
Cela va bien finir par passer !
Aix « voit jaune », pénaltouche blanche, le maul vannetais déroule enfin comme un seul homme : essai de Joe Edwards ! (18 – 10, 54′).
Vannes retrouve des couleurs, met son jeu en place, mais la défense adverse résiste.
À l’heure de jeu, l’écart se creuse encore : 21 – 10.
Mais Pierre Popelin initie une action comme on les aime tant : il relance de ses 22, trouve Kévin Bly qui enchaîne avec Ambrose Curtis, puis Brendan Holder, enfin Pierre Pagès qui aplatit dans l’en-but ! (68′)
Enfin ! Le jeu est relancé !
Mais la nouvelle donne de cette année, c’est l’arbitrage vidéo auquel fait appel M. François Bouzac, l’arbitre de champ. Conclusion : essai refusé L
Le principe est de ne jamais contester les décisions arbitrales, mais 21 -17 au compteur aurait peut-être changé la physionomie du match…
Bref, tout est à recommencer, Aix se retrouve à nouveau en infériorité numérique (72′), mais Vannes ne saura pas en profiter et offre même une pénalité supplémentaire aux Provençaux.
Score final : 24 -10

Provence Rugby semble être un club que nous n’arrivons pas à surprendre à domicile. Si Vannes a montré plus d’intentions de jeu, cela ne suffit pas pour gagner, surtout lorsque la mêlée est en difficulté et que les fautes de jeu se multiplient.
Le challenge semblait pourtant à notre portée.
Prochain rendez-vous à Mont de Marsan, vendredi 18 septembre, 19 h, sauf changement de dernière minute.

Photo Rugby +