Interview de Pierre Popelin

Interview de Pierre Popelin

Pierre Popelin a  renouvelé son contrat pour trois ans au RCV, signe de la confiance du club.

Arrivé à Vannes en juillet, il a effectué de belles prestations dans son style vif argent, avec des initiatives et des prises de risques conclues par des essais

A 24 ans bientôt, Pierre est un Joueur Issu de la Formation Française (JIFF).

Il a joué une vingtaine de matchs cette saison et une dizaine comme titulaire, en marquant 5 essais, à l’aile ou à l’arrière quand Anthony Bouthier a occupé le poste d’ouvreur.

Essai contre Bourg Photo M.Renac

Interview

Pierre, peux tu nous dire quand tu as commencé à jouer au Rugby?
« A 6 ans à Tours, mon père était un ancien Rugbyman, mais il ne m’a pas forcé dans ce sport.
J’ai su que je voulais jouer au rugby, ça m’a plu tout de suite et j’ai donc commencé à l’école de Rugby.
Après ça s’est fait naturellement, j’ai vraiment aimé ça.
J’ai intégré d’abord le centre régional fédéral à Tours, puis le pôle espoirs pour trois années et j’ai joué dans le groupement Touraine plus« .

Quand as tu senti que tu pouvais en faire ton métier?
« J’ai intégré le centre de formation à La Rochelle en 2013, ça m’a permis de me préparer à cette carrière, j’ai joué avec les Espoirs de La Rochelle et disputé un match de TOP 14 à Clermont avec notamment Rémi Picquette que je viens de retrouver ici.
C’est là que je me suis préparé à cette carrière de rugbyman, en jouant demi d’ouverture, puis arrière ou ailier. »

Tu as ensuite joué à 7 avec France 7 pendant une année, parles nous de cette expérience
« Le rugby à 7 m’a beaucoup apporté avec la technique de passes, le jeu au pied, la vitesse, le jeu aérien…
Je retrouve ces sensations quand j’occupe le poste d’arrière au RCV.
Cette expérience a été vraiment très bonne pour moi« .

Photo M.Renac

Comment s’est passé ton arrivée à Vannes?
« J’ai pris le train en marche car je suis arrivé deux semaines après le début des entraînements. On a fait appel à moi en championnat au début avec des entrées de 20 minutes environ et j’ai pris confiance petit à petit.
C’était important pour moi de justifier les choix des coaches et je ne voulais pas décevoir. Ensuite, j’ai joué un peu plus, et je me sens vraiment bien dans ce groupe.
De plus, j’avais déjà des copains de La Rochelle dans le groupe, Jules Le Bail, Jérémy Abiven, Rémi Picquette et ça m’a bien aidé.
Anthony Bouthier apporte aussi son expérience, c’est un leader sur le terrain, il n’a pas besoin de beaucoup parler mais il montre l’exemple.
Avec les coaches, ça se passe bien aussi. »

Contre Mont de Marsan, tu étais remplaçant mais tu n’es pas rentré, pas trop déçu?
« Non, c’est pour le bien de l’équipe, Chris devait rester sur le terrain pour buter, et pour moi le plus important était de gagner ce match »

Confiant pour le barrage contre ces mêmes Montois?
« ça fait bizarre de jouer deux fois la même équipe à 7 jours d’intervalle.
Mais on va essayer de récidiver, en face c’est costaud, mais on a des arguments avec en plus le soutien de notre public.« .

Un mot sur Vannes et la Bretagne?
« On vit dans une région magnifique, avec le meilleur public de France, et puis c’est pas trop loin de mes racines à Tours où je peux aller de temps en temps. »

Bonne chance à toi Pierre, le RCV a besoin de toi pour aller le plus loin possible dans cette phase finale.

Et Rendez-vous à Brive!!!

L’avis de Goulven Le Garrec sur Pierre Popelin

« Pierre est un arrière créatif avec des qualités de duels (comme j’aime) basées sur des variations d’angles et de rythmes de course. C’est aussi un athlète capable de répéter des efforts et les courses pour être disponible sur tout le terrain. Très à l’aise techniquement sur les mains et le pied avec « sa spéciale  » (chistera vissée de 30m qu’il s’amuse à répéter à l’entraînement avec facilité !)
Arrière revenu du jeu à 7, Pierre a dû travailler sur ses attitudes au contact notamment le placage pour être plus compact et efficace face aux gabarits du jeu à 15 et de ProD2. Il a beaucoup progressé. Sur son jeu au pied, il a dû aussi trier et varier ses formes de jeu et ses zones cibles pour faire avancer l’équipe.
Pierre revient dans le groupe après de petits soucis musculaires et je suis convaincu qu’il va dégager beaucoup d’envie et de Gaz pour les phases finales. »

Essai de Curtis contre Bayonne après une percée de Pierre  Photo M.Renac