Interview de Aymeric Chateigner, la Vidéo au RC Vannes

– Interview Aymeric Chateigner-

 

Aymeric Chateigner est responsable de la vidéo dans le Staff du RC Vannes.

Il nous explique les évolutions de son travail après deux ans de professionnalisme.

Le RC Vannes est passé dans une nouvelle dimension

Interview

1/ Aymeric, par rapport aux débuts en Pro D2 en 2016, quelles ont été les grandes évolutions de ton travail d’analyste vidéo?

On a démarré avec l’expérience de la Fédérale 1 et on a beaucoup appris depuis
On utilise toujours les logiciel SportsCode mais les moyens ont été multipliés. Nous avons été plus loin dans les contenus, mais aussi dans les méthodes de travail et d’échange. Des évolutions qui sont venu petit à petit et en fonction des exigences de la compétition et des différentes  rencontres  que j’ai pu faire.  Aujourd’hui, la vidéo fait partie intégrante des outils de performance du Rugby.

J’en profite pour remercier nos dirigeants et notamment Martin Michel qui nous a donné les moyens nécessaire pour nous équiper en conséquence dans le monde du Rugby Pro.

2/ Quelle a été l’évolution du matériel?
Déjà, nous bénéficions des images d’Eurosport en Live, avec trois plans, ce qui fait qu’on peut bénéficier de nos deux caméras complémentaires, une dans la tribune Daucy derrière les poteaux, une autre dans la tribune école de musique.
On va utiliser bientôt la même communication que les arbitres , c’est à dire des fréquences privées et abandonner les talkie-walkie pas assez performants
Pour l’entraînement, j’ai d’abord commencé avec une perche de 7 mètres pour filmer  (mobile donc très pratique),  puis nous avons mis en place aussi une caméra IP de surveillance qui est placée sur un projecteur à 12  mètre de haut qui nous permet de capturer aussi bien les images sur un plan large ou serré. Celle-ci me permet de travailler depuis le bureau pendant les entraînements, Jean-No et Ged ainsi que les joueurs peuvent ainsi revoir l’entraînement dès leur retour au centre  d’entraînement.

Travail au bureau avec la caméra IP

C’est un parti pris du staff de développer et d’utiliser autant la vidéo. Il ne faut pas négliger le moindre  « détail » et Jean No et Ged sont très friands de ça.

Images vidéo de différents plans

3/ Parle nous aussi de cette base de données où tu peux accéder à tous les matches Pro?
La base de données PROZONE nous permet d’obtenir des matchs sur toute la  planète, ça nous sert à étudier les adversaires mais aussi à analyser ce qu’il se fait sur les autres  continents et les autres  championnats.
Principalement Goulven mais aussi le staff s’en sert fréquemment pour innover.  Dans notre projet de  jeux (Coup d’envoi, Lancements…) voir interview de Goulven
On l’utilise aussi pour le recrutement en suivant des joueurs et en voyant s’ils ont le profil que l’on recherche.
De mon coté, PROZONE me soulage dans l’analyse des adversaires, on étudie quatre matches précédent la rencontre du week-end, mêlées, touches, séquences offensives, défensives, tous les détails sont utilisés et à  partir de là nous pouvons commencer à  créer des bases de  données  et rentrer dans une analyse plus fine de nos futurs  adversaires.

4/ En terme d’organisation, comment avez vous constituer les pools de joueurs qui ont pour mission d’étudier la vidéo  fournie et découpée  des rencontres?
Cette année nous avons fait des groupes de travail par compétence et non plus par convocation de travail. Chaque joueur suit 3-4 équipe du championnat cela nous permet d’avoir un temps d’avance sur l’analyse. Je suis là pour coordonner et alimenter les joueurs en fonction de leur demande.
Ils disposent maintenant de trois Mac, et sont relativement autonomes concernant le logiciel et le travail.

5/ Comment fonctionnes tu avec le Staff, et avez vous des discussions durant les rencontres en regardant les ralentis?
Jean-No suit maintenant la rencontre en tribune à mes cotés.
Il a un ordi sur lequel je partage des images du live
C’est du LIVE SHARE (direct partagé), il a juste un décalage de 30 secondes et un retour sur image instantané, ça lui permet de passer les messages  à Ged, afin de remédier à certaines situations ou accentuer un point fort. Il va même pouvoir maintenant descendre dans le vestiaire avec les images pour appuyer et modifier certains choix stratégiques et/ou tactiques à la mi-temps.

6/ Peux tu nous parler de ton équipe et comment vous travaillez ensemble?

Il y a bien sûr Michel Guerniou qui filme depuis que Jean -No a pris l’équipe, en fédérale 2 en 2004, à l’époque avec les cassettes.
Il travaille dans la tribune Daucy derrière les perches, un plan axial qu’on utilise pour la circulation des joueurs, sur les courses et les espaces principalement.
Il vient aussi parfois en déplacement.

Et depuis un an Philippe Caltagirone, qui lui est situé dans la tribune de face, école de musique, dans un plan opposé, plus accès sur la conquête.

Ils sont indispensables dans ce travail de vidéo, et j’en profite pour les remercier chaleureusement.

Michel Guerniou

Philippe Caltagirone

7/As tu une idée du temps passé consacré au rugby dans une semaine de travail  ?

Non pas du tout, cela varie en fonction des semaines. C’est un métier passion, il faut juste essayer de trouver le temps de faire un petit break (sic)

Merci Aymeric pour toutes ses informations à l’attention de nos supporters, on te souhaite une super saison 2018/2019

Dans ce cas là, on t’offrira un bloc note et un stylo Bic

Interview d’Aymeric Chateigner en Juillet 2016