Interview d’Ambrose Curtis

– Interview d’Ambrose Curtis –

 

 

Essai!!!!! Photo M.Renac

 

Ambrose Curtis ne pouvait pas mieux commencer son aventure au RCV.

 

Des débuts à La Rabine, l’essai du break après une course de 70 mètres, l’ovation du public et un bonus offensif, le premier de la saison..
A 26 ans, il  jouait avant à Manawatu en Rugby à 7 dans la Mitre 10 Cup, avant de venir en Europe aux Wasps en 2018.
Il a fait ses débuts à Wellington en 2012 et a été sélectionné dans l’équipe néo-zélandaise des moins de 20 ans en  participant au Championnat du monde junior 2012 de l’IRB en Afrique du Sud.
Puis il est devenu un joueur à part entière  des All Blacks Sevens.
Il  est  arrivé à Vannes il y a 15 jours

Interview

 

Ambrose, tu nous viens de Nouvelle-Zélande, pays de la passion ovale, comment en es tu venu à jouer au Rugby?
À l’âge de 4 ans, j’ai commencé à jouer parce que mes frères et sœurs le faisaient aussi, c’est une affaire de famille et le sport national en Nouvelle-Zélande.

Hagen Hopkins/Getty Images AsiaPac

Peux tu nous parler de tes débuts et à quel moment as tu pensé à en faire ton métier?
Je n’avais jamais rêvé d’être un joueur de rugby professionnel quand j’étais plus jeune. Je n’avais jamais été choisi pour faire partie des meilleures équipes de rugby du pays, jusqu’à ce que je quitte le lycée et que je joue avec les Néo-Zélandais en moins de 20 ans. C’est alors que j’ai réalisé que je pourrais peut-être en faire mon métier.

Tu es ensuite plutôt devenu un joueur à 7, quelle est la grande différence entre le 7 et le 15?
Le 7 a évidemment moins de joueurs, donc beaucoup plus d’espace, ce qui signifie beaucoup de vitesse et une  condition  physique toujours au top.
A 15, c’est beaucoup  plus physique, ce qui fait la grosse différence.

Photo by Stephen Pond

Quelles sont les places où tu te sens le plus à l’aise à 15?
J’adore jouer à l’arrière mais pas de soucis pour jouer aussi aux ailes et au centre.
Qu’est-ce qui t’a décidé à venir en France et comment trouves-tu Vannes et la Bretagne?
J’ai toujours aimé le rugby français et j’aime leur passion pour envoyer du jeu.
C’est aussi un beau pays et j’ai été super bien accueilli ici, les gens sont très gentils.
Que penses-tu du RC Vannes et comment se passe ton intégration dans l’équipe?
Je pense que c’est un club avec beaucoup de talent et de potentiel.
L’équipe et tout le personnel du club ont tous été très accueillants et j’ai énormément apprécié cela ici.

Porté par le public de La Rabine Photo Damien Kiliani

 

Qu’as tu ressenti lorsque tu as marqué ton essai devant le public de Rabine?
J’ai été super heureux et soulagé car je pensais que j’allais me faire rejoindre (hahaha…).
J’ai été porté par le public pour aller au bout…
Mais les supporters et les fans sont sans aucun doute les meilleurs où j’ai jamais joué, c’est vraiment génial.
Peux tu nous parler de la rencontre contre Angoulême?
Ce fut un premier match très agréable avec une belle victoire, ce qui est le plus important pour moi.
Et un grand Merci à tout le monde

Félicitations pour ton premier match, on te souhaite tous une excellente saison au RCV

 

Photo M.Renac

 

La Victoire, photo Damien Kiliani

 

 

Déclaration de Jean-Noël Spitzer, Entraîneur Général, sur son arrivée :

« Il s’agit d’un joueur qui avait failli nous rejoindre en Juin avant de s’engager aux Wasps. Il s’engage comme joueur supplémentaire comme le permet le règlement afin de renforcer par sa polyvalence nos lignes arrières sur les extérieurs. »

 

 

A bientôt

 

L’équipe Communication