Ils ont fait le RCV, aujourd’hui Manoa Vosawai et Etienne Delangle

Manoa Vosawai et Etienne Delangle ont connu les quatre saisons de Pro D2 du RCV, Etienne étant de plus déjà là en Fédérale 1.

L’opportunité d’évoquer le parcours de chacun d’eux et de leur rendre l’hommage qu’ils méritent, à quelques jours de leur départ en retraite sportive.

Hommage à Manoa Vosawai

Manoa Vosawai est né le 12 août 1983 à Suva (Fidji). Il a 36 ans.


Il a pris la nationalité italienne et a joué en équipe d’Italie au poste de troisième ligne centre.

Ses clubs:
2004-2010 – Rugby Parme
2010-2014 – Benetton Trévise
2014-2016 – Cardiff Blues
2016-2020 – RC Vannes

Lorsqu’il nous rejoint, il a déjà disputé une Coupe d’Europe, le Tournoi des 6 Nations et une Coupe
du monde avec l’Italie. Sa stature internationale va constituer un véritable avantage pour notre club, en pleine découverte de l’univers professionnel.
« Nous attendons beaucoup de lui, nous lui avons présenté le projet, le club, les structures » déclarait Jean-Noël Spitzer à son arrivée au club en Juin 2016.
C’est le profil de joueur que nous n’avons jamais eu au RC Vannes. C’est un porteur de ballon qui doit amener tout le groupe vers l’avant et dynamiser le collectif ».

Avec son 1 mètre 88 pour 114 kilos, Manoa va nous apporter toute sa puissance et son expérience dans l’apprentissage de l’équipe en Pro D2 ; il amènera de la sérénité, surtout dans les temps difficiles que l’équipe connaîtra durant la saison 2016/2017.
Il revient pour nous sur le meilleur souvenir de sa carrière : « Pour moi, c’est avoir joué la Coupe du monde avec l’Italie. Et le match contre les Fidji avec l’Italie !! ».

Manoa succèdera au capitanat jusqu’ici porté par Clément Payen quand ce dernier sera blessé. À son poste de numéro 8, c’était un leader indiscutable, le « patron » sur le terrain.
«Ah, mon premier match en tant que capitaine contre Bayonne, ça reste un formidable souvenir et surtout la première fois que mon fils est venu me voir en match ».
Malheureusement blessé lors de la saison 2018-2019, Manoa a beaucoup moins joué la saison dernière. Contraint à la retraite sportive, son exemple restera dans les annales du RCV. Merci Manoa !

Manoa a souhaité s’adresser à tous les fans du RCV
« Merci à tous les supporters de leur soutien.C’était incroyable d’avoir pu faire découvrir cette magnifique région bretonne à ma famille et d’y avoir vécu la naissance de mon fils, un vannetais. Je souhaite au RCV de faire une superbe saison et de pouvoir rejouer bientôt les phases finales ».

Arrêt de carrière
4 saisons à Vannes, 73 matchs et 8 essais

Hommage à Etienne Delangle

Étienne Delangle est né le 31 juillet 1987 à Redon. Il a 32 ans.


Ce Breton pure souche a dû attendre son retour au bercail pour être reconnu à sa juste valeur.
Il a fait un véritable Tour de France, de Vannes à Ussel, de Clermont à Béziers, et enfin de Dax à Vannes pour enfin prouver tout son talent.

Véritable poutre du pack Morbihannais à son poste de deuxième ligne, au-delà du joueur, Étienne a donné beaucoup à notre club, en s’investissant pour s’occuper des jeunes et aussi du site Internet quand le club était en Fédérale 1.
« Je suis venu au rugby grâce à un pote qui faisait de l’aviron et qui jouait au rugby aussi. Son père est Béarnais et sa mère anglaise, forcément comme j’étais un peu lourd à l’époque ils m’ont dit d’essayer le rugby. Tout est parti de là ».
Il débute à Redon en 1995, puis Vannes en 2002-2003.

Le pôle espoirs d’Ussel ensuite de 2003 à 2004. Suivra l’ASM Clermont Auvergne (2004-2010) avec des Sélections France universitaire contre l’Écosse, l’Angleterre et l’Irlande et un titre de Champion de France universitaire 2009 et aussi de Champion de France Espoirs 2010 avec l’ASM.

2010 à 2012 Béziers – Champion de France fédérale 1 en 2011 et une année en Prod2
2012 à 2013 Dax
2013 à 2020 Vannes (avec la montée en 2016)

2016 – Outre la montée contre Massy, Etienne a été sélectionné dans l’équipe de France fédérale.
L’année suivante, il a été nommé meilleur avant de Pro D2 lors de la saison 2016/2017.

Malheureusement, une succession de blessures l’a obligé à arrêter sa carrière à 32 ans.
Décision bien difficile pour ce guerrier qui a tout donné pour son club. Etienne tire un bilan de ses huit ans au RCV « Mon meilleur souvenir, c’est la montée. L’osmose, la consécration, le partage avec le public. Le début de quelque chose de grand pour le club. La première année de Prod2, ce fût extrêmement éprouvant, avec un nombre de matchs importants, du rythme soutenu et aussi la pression du maintien. La deuxième année, ce fût pour moi le début du déclin, la saison précédente ayant laissé des traces physiques et mentales. Et la difficulté à enchaîner, avec des blessures. La troisième année, c’est le crépuscule de ma carrière, avec des blessures récurrentes et l’impossibilité de continuer. Avec finalement la décision prise de tout stopper. Malheureusement, une galère de 2 ans de soins avec un peu d’améliorations ».

Étienne prépare sa reconversion dans le domaine numérique. Avec sa propre structure. Afin d’accompagner les entreprises dans la création de leurs sites internet et l’optimisation de leur communication sur les réseaux sociaux.

Bonne chance Étienne et merci à toi pour tout ce que tu as accompli. Ton public, tes copains joueurs, le staff et le club dans son ensemble ne l’oublieront jamais.

Arrêt de carrière
7 saisons à Vannes, 100 matchs et 2 essais

Crédit photos Michel Renac – Damien Kilani.
Merci.