Focus sur… Carlos Muzzio « Retour à Vannes »

A l’occasion de la rencontre entre le RC Vannes et le Stade Montois, petit focus sur Carlos Muzzio joueur du SMR qui a porté les couleurs Vannetaises pendant 2 saisons, en 2010 et 2011, où il n’a laissé que de bons souvenirs.

Âgé de  32 ans, il revient à La Rabine ce jeudi avec l’équipe du Stade Montois où il joue pilier gauche.

Carlos avec le maillot du RCV – Photo Michel Renac

« C’est Léando Cédaro qui m’a fait venir à Vannes,  nous sommes nés dans deux villages très proches, à 800km au nord de Buenos Aires. On a joué dans le même Championnat.» Après avoir joué en Fédérale 3 à Saint-Denis, Carlos est arrivé en Bretagne.

« Je me suis beaucoup plu à Vannes, la région mais aussi les gens, et c’est ici que j’ai beaucoup progressé, et c’est sur les conseils d’Esteban Devich et de Jean-Noël Spitzer que j’ai évolué du poste de 3eme ligne à celui de pilier gauche. J’ai toujours gardé le contact avec eux, et je sais ce que je leur dois!« 

Carlos est alors devenu un titulaire indiscutable au sein de la première ligne des Morbihannais. Contacté d’abord par Colomiers en 2011, Carlos a finalement signé à Tarbes en 2012, puis à Mont-de-Marsan en 2014 où il attaque sa troisième saison.

Photo Sud-Ouest

« On a fait une très bonne saison en 2016 où nous avons atteint les demi-finales d’accession contre Aurillac« 

Du coup, il a été sélectionné avec l’équipe d’Argentine B où il a disputé trois  matches Internationaux, Italie, Roumanie et Espagne.

Carlos avec les pumas Archives Carlos Muzzio

Carlos a longuement échangé cette semaine avec Javier Lagioiosa et Ramiro Pacheco. Il jouera aussi face à Morgan Philipponneau, qui lui paradoxalement, a été formé au Stade Montois.

« Je n’ai encore jamais eu l’occasion de jouer à La Rabine (à l’époque, le stade était occupé par l’équipe de Ligue 2 de football de Vannes) mais je sais qu’il y a une ambiance formidable. On doit être prêt car on sait que Vannes est redoutable sur ses terres et a failli l’emporter à Aurillac.« 

Carlos, lui, sera bien présent durant la rencontre, et ne lâchera rien, mais on sait aussi qu’il saura partager la troisième mi-temps avec ses amis Vannetais.