Carcassonne – RC Vannes 6 – 6

Le RCV se contente du nul à Carcassonne 6 à 6

Une rencontre jouée dans des conditions très difficiles, on se contente du nul, le premier de la saison.

Le RCV commence la partie avec le vent dans le dos.
Les touches du coup sont mal assurées, le terrain gras n’arrange pas les choses mais on domine dans leurs 22 sans pouvoir marquer
Hilsenbeck ouvre les hostilités à la 12ème minute 3-0.
Puis Chris double la mise à la 20eme minute.

Avec le vent, on voit même Duplenne trouver une touche de 80 mètres, la balle finissant sa course sur le poteau de coin (Super Gwena!)
La partie est hachée avec pas mal de tombées de ballon.
Les joueurs perdent leurs appuis, c’est vraiment très difficile de jouer
Mais les locaux sont pas mal sanctionnés, nous, on essaye de jouer avec une conquête propre mais il y a beaucoup de pertes de balle
Chris ne peut ajouter une nouvelle pénalité, tandis que Seguy manque la cible juste avant la mi-temps.

Un peu d’accalmie après le repos, on s’adapte mais on va se faire rejoindre au score par deux pénalités de Séguy 53e et 56e.
On a du mal à mettre en place notre jeu et on échoue sur deux pénaltouches dans leurs 22 mètres
Pas facile avec un ballon extrêmement glissant,les joueurs deviennent des statues de boue.

Des joueurs transformés en statues de boue Photo Rugby +

On s’en sort bien sur un drop de Seguy à côté.

L’arbitre ne va pas siffler la pénalité qui tue, ni d’un coté ni de l’autre, Jean-Noël Spitzer avouant «qu’aucune équipe ne méritait de perdre ce match.».
On tient au mental face à la domination carcassonnaise, les en-avants hachent de plus en plus la partie, puis on va dans leur camp, en cherchant la pénalité en vain…et à la sirène, Hilsenbeck dégage en touche, on prend deux points, on s’en contentera.

Chris: «C’était compliqué, et ça on le savait. On a la dernière balle mais je préfère taper en touche.
J’aurais bien aimé mettre la 3e pénalité mais en deuxième mi-temps, c’était trop compliqué, on a joué les penaltouches. On va se contenter de ça, on a montré un beau jeu au pied.
En deuxième mi-temps, on a réussi à aller dans leur terrain, mais on prendra du plaisir une autre fois.»

Saseras dans la tourmente

Carcassonne – RC Vannes 6 – 6 (0 – 6 à la mi-temps)

Stade Albert Domec.
Arbitre : M. Millotte Ile de-France
Pour Vannes 2 pénalités de Hilsenbeck 12eme 20eme
Pour Carcassonne 2 pénalités de Seguy 53eme, 56eme
Carcassonne 15 McMahon —14 Mikesell, Glover, 12 Lima, 11 Dulon —10 Seguy, 9 Pichon —7 Landman, 8 Doumenc, 6 Huguet —5 Dry, 4 Van Der Merwe —3 Facundo, 2 Carbou, 1 Ursache.
Puis :  54e: Landman par Meïté, Van der Merwe par Manchia ; 62e : Ursache par Futeu ; 69e : Mikesell par Martocq.
Vannes 15 Rabut —14 Bly, 13 Holder, 12 Symons, 11 Duplenne —10 Hilsenbeck, 9 Saseras —7 Bazin, 8 Muarua, 6 Abiven —5 0. O’Shea, 4 Picquette —3 Kité, 2 Beziat, 1 Phelipponneau.
Puis : 47e: Beziat par Leafa, O’Shea par Marks ; 48e : Symons par Burgaud ; 54e : Phelipponneau par Abraham ; Rabut par Popelin, Muarua par lachizzi ; 63e : Kité par Dumas.