CA Brive – RC Vannes dimanche 14h15

CA Brive – RC Vannes dimanche 14h15

Demi-finale de PRO D2

 

Photo Michel Renac

L’aventure continue pour le RCV avec cette demi-finale de PRO D2 à Brive contre une équipe qui jouait encore l’an dernier en TOP 14 et qui a l’ambition d’y retourner.

A Vannes, l’objectif du club était d’accrocher une septième place pour jouer la 30eme journée contre le Stade Montois pour une place en barrage.

On peut dire que tout ce qui arrive est du bonus et que tout est possible pour continuer à surprendre.

En Corrèze, tout le monde est sous pression pour que cette demi-finale soit une réussite, le stade Amédée Domenech devrait faire le plein et battre le record de 2013, pour la dernière demi-finale contre Aurillac où plus de 13000 spectateurs s’étaient rassemblés.

Les Brivistes ont eu une semaine de plus de récupération après la fin du championnat, mais est ce vraiment un avantage, le RCV pouvant surfer sur la dynamique de sa large victoire sur Mont-de-Marsan.

Après la rencontre, Goulven Le Garrec se projetait déjà sur la demi-finale:

« Maintenant c’est Brive qui se présente. Au match aller à la Rabine, les brivistes avaient déclaré avoir réalisé un hold-up tant nous les avions dominé en conquête sans être récompensés. Au match retour, nous avions aussi largement dominé en mêlée fermée sans être récompensé et avant de céder.
Pour atteindre la finale, il nous faudra à nouveau maintenir un haut niveau de performance sur tous les standards du haut niveau : défense, retours au jeu, conquête, l’utilisation sur nos lancements et les turnovers . »

Jean-Noël Spitzer souhaitait, lui, retrouver pour ses troupes le calme tranquille de la Bretagne.

« Savourer et atterrir. Revenir vite à notre statut d’underdog, au calme et à l’abri. »

Jean-No aime bien l’expression « Pour vivre heureux vivons cachés! »

Effectivement, rien de mieux que rester sur terre, tapi dans l’ombre, avant une rencontre qui va faire couler beaucoup d’encre dans le monde des médias du Rugby.

Le RCV voulait ne pas terminer la saison en roue libre, objectif affirmé par le Staff en début de saison, on peut dire que là, il est servi!!!

Jeremy Davidson nous avait dit après le match en Février à Brive que le score avait été trop lourd par rapport à la domination en mêlée de notre paquet d’avants. Avant la demi-finale, il nous a confié que le RCV n’avait  rien à perdre.

« On est invaincu à domicile et notre saison serait ratée en cas de défaite. Vannes progresse de saison en saison avec un sacré état d’esprit, et  des joueurs qui peuvent faire la différence à n’importe quel moment du match.
On sait que ce ne sera pas facile. »

Nika et Otar à La Rabine Photo Fbo

Ce match sera aussi les retrouvailles entre Nika Neparidze et Otar Giorgadze

Nika  et Otar  sont arrivés ensemble à Clermont au centre de formation de l’ASM en 2015.
Ils avaient joué ensemble avec l’équipe de Géorgie U17.

Nika:
« On comprenait pas grand chose au Français, tant et si bien qu’on se pointait ensemble à l’entraînement deux heures avant et on attendait assis avant que les autres n’arrivent.
On a vécu dans le même appartement et ça nous a permis de nous acclimater plus facilement.
Au début, pour la nourriture, on ne mangeait que des Kebabs.
Ensuite, on s’est habitué et on a commencé à aimer le fromage, le Saint-Nectaire surtout…
Otar, c’est comme mon frère, mais sur le terrain, on se se fera pas de cadeaux.
Quand je vais le retrouver, je vais lui dire « kaneshna bratuxa  » , il comprendra… »

 

CA Brive – RC Vannes dimanche à 14h15

Stade Amédée Domenech

L’arbitre central sera  Ludovic Cayre du comité Périgord Agenais, assisté à la touche par Benoit Rousselet (Alpes) et Jean-Claude Labarde (Alpes). Les 4e et 5e arbitres seront Ludovic Sacarot (Périgord–Agenais) et Christian Coudert (Limousin). L’arbitre vidéo sera Eric Briquet-Campin (Côte d’Azur).