Béziers – Vannes 29 – 27

En direct de Béziers Photo Michel Renac Un Grand Merci à lui

Le RCV s’est incliné  à Béziers après une partie haletante où chaque équipe prit à tour de rôle la maîtrise du match.

Avec une fin pleine de suspens pour aller chercher le bonus défensif à 27 – 29 dans les arrêts de jeu.

Ils n’ont rien lâché pour un point qui aura son importance.

Trois essais, mais aussi deux blessures pour nos talonneurs Blanchard et Anga’aelangi qu’on espère revoir le plus vite possible sur les terrains

La Chronique de Jackie

Ça a bien failli passer !
En cette période de reprise du championnat, difficile de savoir à quoi s’attendre en matière d’opposition si l’on exclut, sans doute, Grenoble et Bayonne, relégués de Top 14.
Cependant, le recrutement effectué à l’intersaison avait pour objectif d’homogénéiser le niveau du groupe. C’est donc, ambitieux, que nos joueurs ont affronté Béziers.
Effectivement, les 10 premières minutes nous offrent une maestria vannetaise : les Biterrois ont été cueillis à froid et encaissent un essai de G. Duplenne suivi d’une pénalité de C. Hilsenbeck (0 – 10, 10′). Même si l’on sait que cet état de grâce sera difficile à tenir 80 minutes, cette entame de match est de bon augure.
Béziers commence à se rebeller, mais se nourrit des fautes vannetaises : 3 pénalités qui rééquilibrent le score à la mi-temps : 9 – 10.
Lorsque deux minutes après la reprise, M. Vosawai prend un carton jaune, la donne est un peu changée. Vannes s’accroche mais C. Jones le suit, peu après.
La défense vannetaise finit par plier (16-10, 53′).
Malgré tout, nos joueurs retrouvent la « marche avant » : S. Anga’aelangi semble aplatir derrière l’en-but mais l’essai est refusé (57′).
Ce n’est que partie remise, suite à quatre mêlées écroulées par Béziers dans les 5 mètres biterrois, l’arbitre accorde enfin (!) l’essai de pénalité : 16-17 (63′). Score conforté par une pénalité, 16-20 (65′).
Vannes commence à prendre l’ascendant sur le match, mais… c’est sans compter sur la blessure qui oblige Sione Anga’aelangi, à quitter le terrain sur une civière. Nous n’avons plus de talonneur car il remplaçait déjà, Cyril Blanchard, sorti sur commotion.
Ce n’est plus le même match : nos joueurs sont poussés à la faute.
Béziers ne se prive pas d’enquiller deux pénalités, avant l’essai en contre qui nous prive, même, du bonus défensif : 29-20 (75′).
Mais on s’accroche, même après la sirène (tant que le ballon vit, il y a de l’espoir).
80′ + 3 : Vannes obtient son bonus défensif, largement mérité (de l’avis de tous les commentateurs)! 29 -27 Score final
Un GRAND merci, à notre équipe, qui, décidément, nous tient en haleine jusqu’au bout !
Notons, par ailleurs, la performance de Massy qui a obtenu le bonus offensif à Carcassonne.

Rendez-vous vendredi prochain, à Nevers, 20h : un nouveau challenge.

J.Spégagne

 

Béziers bat Vannes 29 – 27 (9 – 10)

Pour Vannes 3 essais Duplenne 2eme, de pénalité 63eme, Dumas 80eme, 3 transformations Hilsenbeck, deux pénalités Hilsenbeck 11eme 65eme

Pour Béziers 2 essais Barrere  53eme, Gmir 77eme , 2 transformations, 5 pénalités Munro 14eme 30eme 39eme Suchier 69eme, 75eme

Arbitre Mr Bouzac (Comité des Alpes)

RC Vannes : Bouthier,  – Duplenne, Hickes, Mourot, Lagarde,  – Hilsenbeck (o), Payen  (m) – Abiven, Vosawaï, Blanc-Mappaz,  – Delangle, Van Jaarsveld – Dumas,  Blanchard, Fry puis  : Le Bourhis, Le Bail, Radrodro, De Bruin, Jones, Tafili, Anga’aelangi, Ishchenko

Béziers : Peyras-Loustalet -Gmir , Douglas, Chevtchenko, Daminiani – Munro (o), Valentine (m) – Ramoneda (cap), Bourdeau, .Best – Maamry, Marie – Hagan, Fualau, Fernandes puis : Marco-Pena, Lafon, Lokotui, Barrère, Blanc, Suchier, Iona, Manukula

Les débuts d’Eremasi Radrodro Photo Michel Renac

Détail du match ici