Bayonne – Vannes 34 – 14

Le RCV s’incline à Bayonne après avoir résisté honorablement et ouvert le score par Radrodro
Gougeon pour son retour a marqué lui aussi un essai.

Nos supporters étaient à Bayonne, à l’initiative d’Erminig Glas qui avait organisé un déplacement

Et Bravo à nos Supporters Photo M.Renac

Photo Michel Renac

Tout avait bien commencé sur un contre vannetais, suivi d’une mêlée à 5.

Radrodro s’échappait au ras et ouvrait les hostilités, salué par les supporters Bretons qui avaient fait le déplacement.

Et comme Du Plessis et Bustos Moyano s’ingéniaient à manquer leurs pénalités, on se disait que tout était possible avec une belle résistance des hommes de Spitzer.

Mais Battut et Taufa en six minutes remettaient les pendules à l’heure.

A 22 – 7 à la mi-temps avec un autre essai de Fuster, l’exploit devenait difficile.

Sur une superbe action, Bouthier passait les bras pour Mourot,  Hickes enchaînait mais stoppé à 10 mètres de la ligne, il servait acrobatiquement Gougeon .

Pacôme pour son retour marquait un essai qui redonnait l’espoir à 14 – 22.

Hélas, deux autres essais Bayonnais venaient conclure le score.

La fin du match était à l’avantage des Bretons mais qui ne pouvaient conclure malgré une dernière pénal-touche.

A saluer aussi le match de Javier Lagioiosa et le retour de Cyril Blanchard qui est entré en deuxième mi-temps.

Essai de Gougeon Photo Michel Renac

Bayonne 34 Vannes 14 Mi-temps 22–7.

Stade Jean-Dauger. Spectateurs 7 136.

Arbitre M. Keith Allen.

Bayonne 5 essais Battut (12e), Taufa (18e), Fuster (38e), Labouyrie (58e), Davis (66e) ; 3 transformations Bustos Moyano (18e, 38e, 58e) ; 1 pénalité Bustos Moyano (23e)

Bustos Moyano (cap) – Rawaca, Muscarditz (Thiery 59e), Lacroix, Fuster – (o) Du Plessis (Rouet 72e), (m) Saubusse – Marmouyet (Davis 59e), Beattie (cap), Latimer (Duputs 70e) – Jaulhac, Battut (Ducat 28e–38e puis 67e) – Taufa (Orlandi 65e), Leiataua (Labouyrie 56e), Iguiniz (Schuster 71e).

Carton jaune Rawaca (75e jeu dangereux)

Vannes 2 essais Radrodro (5e), Gougeon (56e) ; 2 transformations Moeke (5e), Bouthier (56e)

Le Bourhis – Gougeon, Mourot (Burgaud 59e), Hickes, Bly – (o) Moeke (Bouthier 52e), (m) Le Bail (Ollion 67e) – De Bruin (Boleinavalu 51e), Radrodro, Picault – Maisuradze (Picquette 56e), Lagioiosa – Tafili (Kite 56e), Leafa (Blanchard 56e), Seneca (Ishchenko 56e).