Vannes – Massy 26 – 12

Jean-Noël Spitzer avait raison de se méfier de cette équipe de Massy qui nous a donné du fil à retordre durant 80 minutes.Les Bretons ont pu faire la différence après le repos avec une grosse débauche d’énergie.
Jean No: C’était un passage obligé et on l’a passé.
Avec le résumé Vidéo